AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Marathon, le défi à la mode

Envoyer

Publié le 26/10/2013

Autres sports - à la une. 42,195 km. La distance mythique de l'athlétisme est devenue un «must».

Le 27/10/2013

On estime à plus d’un million le nombre de coureurs réguliers en France. Demain, ils seront plus de 6500 au départ du marathon de Toulouse métropole. Un vrai succès.

Marathon. Le mot magique. Celui qui cristallise toutes les attentions des amateurs de «running» qui sont de plus en plus nombreux en France depuis deux décennies. «On estime à un million le nombre de coureurs réguliers», confie Jean-François Pontier, manager des courses hors stade au sein de la Fédération française d’athlétisme. «Parmi ces coureurs, on recense environ 200 à 300 000 personnes qui ont disputé un marathon l’an passé.»

Oui, le marathon est devenu une course à la mode. «Dans l’esprit des gens, ça reste une course assez mythique et comme nous sommes dans une société qui cherche sans cesse de l’extraordinaire, de plus en plus de personnes se tournent vers ce genre de pratique.» Boucler un marathon est donc devenu un défi, «LE» défi à la mode, qu’on se lance entre amis, au travail, dans les clubs.

Le Kenya règne à Toulouse

«C’est quelque chose de relativement accessible mais qui exige une préparation minimale», poursuit Jean-François Pontier. «Beaucoup de personnes ne se croient pas capables au départ de courir une telle distance. Et puis elles s’engagent dans cette voie et réussissent.»

Au point que courir un marathon aujourd’hui est devenu quelque chose de «courant» et de plus en plus de personnes en mal de sensations se lancent dans des défis autrement plus exigeants comme les courses sur 100 km ou bien les ultra-trails, épreuves très accidentés avec des dénivelés extrêmes comme la «Diagonale des fous» à La Réunion ou «l’Ultra-trail du Mont-Blanc».

À Toulouse, point de dénivelé pour ce marathon qui servira de support au championnat de France. Et si dans l’hexagone la discipline connaît un bel engouement populaire, côté élite, la France n’a plus rien gagné depuis l’or d’Alain Mimoun au JO de 1956 et la médaille de bronze de Jocelyne Villeton aux Mondiaux de 1987. L’arrivée des excellents marathoniens d’Afrique de l’est dans le concert international expliquant en partie cela. Depuis six ans, à Toulouse, ce sont d’ailleurs toujours des Kenyans qui se sont imposés.


Les derniers conseils des coaches

Voici les recommandations d’Ali Belkacem (Blagnac SC), Alain Ferrando (CA Balma) et Alain Mialon (CA Balma), en charge de la préparation spécifique du marathon.

Alimentation. - Mangez légèrement la veille de la course. Et le jour J, prenez votre petit-déjeuner 3 heures avant le départ. Pendant l’effort, un gel tous les 10 km est largement suffisant. Pensez enfin à vous hydrater tous les 5 km aux ravitaillements.

Équipement.- Gardez la tenue et les chaussures que vous aviez lors de vos sorties longues.

Stratégie de course.- Courez en respectant l’allure que vous aurez déterminée pour atteindre votre but, notamment lors des cinq premiers kilomètres.

Horaire.- Pensez à régler votre montre. Cette nuit, nous passons à l’heure d’hiver !


Ruben Indongo, grand favori pour le titre

Cadre des championnats de France 2013, cette 7e édition du marathon de Toulouse métropole aura sans surprise un plateau particulièrement relevé. Chez les hommes, un nom sort du lot. Il s’agit de Ruben Indongo, légionnaire franco-namibien, naturalisé français depuis quatre ans. Pour sa première participation dans la Ville rose, le vice-champion de France de semi-marathon 2013, avec un record en 2h12’ sur 42, 195 km , sera le grand favori pour le titre national. Hormis Cédric Pélissier (lire ci-dessus), Alban Chorin (record en 2h18’53’’ à Nice-Cannes en 2011) et Freddy Guimard (record en 2h20’28’’ à Nice-Cannes en 2012) seront à surveiller.

Du côté des femmes, sur le papier, la lutte pour le titre de championne de France devrait se jouer entre Aline Camboulives (record en 2h36’44’’ à Paris en 2013), actuelle champione de France de semi-marathon, et Corinne Herbreteau-Cante (record en 2h38’57 à Paris en 2013).

Xavier Thomas

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5512
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine41907
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois165412
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098366145

Qui est en ligne ?

Nous avons 2280 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18107245
You are here PRESSE XXI° 2013 Marathon, le défi à la mode