AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Un fox-terrier qu'on croyait noyé retrouve son maître à la Jonction

Envoyer

26.07.2013

Son propriétaire avait tenté de le sauver en se jetant dans l'Arve.

Image: dr

L'histoire est à peine croyable et court de bouche à oreille dans le quartier de la Jonction. Tout commence lundi en fin d'après-midi, quai Ernest-Ansermet, raconte le journal 20 Minutes. Un petit chien et un grand costaud se promènent au bord de l'Arve, quand le chien saute à l'eau. Le courant est tumultueux, son maître n'hésite pas, il se jette dans la rivière. En vain, le courant est trop fort. L'homme doit regagner la rive aidé par des témoins qui ont alerté la police.

L'homme, raconte le journal, devient agressif, sort un couteau, veut se trancher la gorge. La police l'embarque à l'hôpital. Le malabar se débat, un policier est blessé à la main. Simple fait divers? Pas tout à fait. Voilà que le fox-terrier fait la une du journal quatre jours plus tard.

Laissé pour mort, l'animal a réussi à échapper aux remous chargés de limon du cours d'eau, s'est agrippé à des branchages, a retrouvé la terre ferme et même l'allée de son propriétaire. Lequel n'a jamais voulu blesser un gendarme, assure-t-il à 20 Minutes. Le chien est tout ce qui rattache à la vie cet homme qui a fait douze ans de légion étrangère et que la vie n'a pas épargné.

(TDG)


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2868
mod_vvisit_counterHier9339
mod_vvisit_counterCette semaine2868
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois126373
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098327106

Qui est en ligne ?

Nous avons 1417 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18044280
You are here PRESSE XXI° 2013 Un fox-terrier qu'on croyait noyé retrouve son maître à la Jonction