AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le défilé du 14 juillet, une passion française

Envoyer

Nathalie MAURETle 15/07/2013


Le défilé de la Légion étrangère est toujours un moment attendu du défilé du 14-Juillet. Photo AFP

Le défilé du 14 juillet appartient à ceux qui se lèvent tôt. Après 7 h 30, il est très difficile d’être bien placé, sauf à avoir le très recherché carton rouge qui offre une place en tribune près de la place de la Concorde. Florence, une dame de 70 ans, l’a. Comme tous les ans, elle fait partie des invités mais s’installe bien avant 8 heures. « Mon fils est saint-cyrien et colonel et a servi au Mali. » Cette année est donc spéciale : « Cela a été un moment dur pour les familles mais nous sommes très fiers d’eux. »

Fierté partagée

La fierté est sans doute le sentiment qui revient le plus souvent chez les spectateurs du défilé du 14 juillet, toutes générations confondues. Et pas seulement pour les familles de militaires. Félice, Patrice et Catherine sont cinquantenaires et viennent tous les ans. C’est la passion qui les pousse à se lever tôt : « Ce défilé est grandiose et magnifique et fait notre fierté. » Amoureux des troupes françaises, ils peuvent en parler indéfiniment mais évoquent assez vite leur inquiétude quant à la baisse du budget de l’armée.

Cette inquiétude est partagée par Michèle, Toulousaine, présente depuis 5 h 45 pour avoir une place stratégique. Son fils est militaire sur la base d’Hyères et a déjà défilé sur les Champs-Élysées : « Il est dans l’aéronavale et a pu constater qu’il y a moins de moyens, notamment pour l’entretien du matériel. Certes on comprend qu’il y ait des priorités, mais c’est important l’armée française quand même ! Il n’y a qu’à regarder ceux qui sont là : les jeunes sont très nombreux ! »

Effectivement, la jeune génération est très présente, elle aussi avant 8 heures du matin, avec les passionnés. Parmi eux, Antoine, 22 ans, sortant tout juste de boîte de nuit. Mais il n’est pas venu de Nantes pour faire la fête mais pour voir le défilé.

Les jeunes aussi

« C’est la deuxième fois que je viens. Je suis fils de militaire et l’armée signifie quelque chose pour moi », dit-il. Très au fait de l’actualité des armées (il a un faible pour la Garde républicaine), ce futur ingénieur s’inquiète de la baisse des budgets : « La France est une grande puissance économique et culturelle et il ne faudrait pas qu’elle perde sa capacité militaire. »

Pour Alexis, 23 ans, saint-cyrien et futur militaire dans le Train, ce n’est pas ce qui l’inquiète. Issu d’une famille qui n’a rien à avoir avec l’armée, il est passionné par les militaires depuis tout petit et à n’importe quel prix il savait que ce serait sa destinée. Défiler sur les Champs-Élysées est la récompense ultime. Deux heures avant le pas cadencé, il dit s’attendre à vivre « une grande émotion ».

Le capitaine Jérôme Boulanger qui accompagnait hier l’amicale des pompiers de Bischwiller sur les Champs, aurait pu le lui confirmer. Il a défilé en 2011 sous une pluie battante avec l’école nationale supérieure des sapeurs-pompiers d’Aix-en-Provence. « C’est une épreuve physique tant il faut être concentré. Cela nécessite une longue préparation pour être parfaitement alignés. Seuls les meilleurs défilent. » Une perfection saluée par des milliers de spectateurs. Le défilé du 14 juillet a de beaux jours devant lui.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui10649
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine47044
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois170549
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098371282

Qui est en ligne ?

Nous avons 2390 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18114956
You are here PRESSE XXI° 2013 Le défilé du 14 juillet, une passion française