AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La Légion Étrangère en toute intimité

Envoyer

le 02/05/2013

Le “Grand Museé" de la Légion Étrangère, qui ouvrira ses portes au public l’été prochain, donne à voir ce que le légionnaire a

de plus intime : ses traditions, ses peines et ses joies, ses glorieux anciens, ses objets fétiches, ses reliques, et ses rites aussi.

Même Mickey, le temps d’une aventure publiée en 1940, a servi “in the foreign legion”. Laurel et Hardy aussi. Des cinéastes, des peintres, des romanciers, et des banquiers ont également porté le képi blanc. Pour de bon, sur des théâtres d’opérations parfois sanglants. De nombreux artistes ont aussi puisé leur inspiration dans les faits d’armes des vaillants légionnaires. Et depuis la création de ce corps d’élite, en 1831 par un Louis-Philippe qui avait besoin d’hommes courageux en Algérie, la Légion Étrangère a édifié sa propre légende.

Voici que la légende dispose depuis quelques jours d’un lieu pour prospérer. Car avec le “Grand Musée de la Légion Étrangère” qui vient d’être inauguré à Aubagne (Bouches-du-Rhône), le visiteur se faufile dans ce que le légionnaire a de plus intime. Ses traditions, ses peines et ses joies, ses glorieux anciens, ses objets fétiches, ses reliques, ses rites aussi… Et même son armoire métallique où est soigneusement rangée sa chemise à quinze plis.

Sur 2 000 mètres carrés, dont une partie ancienne qui existait déjà a été rénovée, la Légion n’a pas fait les choses à moitié. D’abord en confiant la réalisation de ce projet à Fabrice Hergott, directeur du musée d’art moderne de la ville de Paris, et à la scénographe Cécile Degos. Après deux ans de travaux, pour un coût de 3,7 millions d’euros dont deux issus d’une souscription, un parcours muséographique jalonné de verre et d’acier est décliné en douze salles thématiques (Au-delà du mythe, Horizons lointains, Seconde Guerre mondiale, Indochine-Algérie, Une vie de légionnaire, la crypte…).

Il s’agit manifestement là d’une belle réalisation, qui d’ailleurs vient d’être saluée par le ministre de la Défense lors de la commémoration du 150e anniversaire du combat de Camerone.

Et puis ce musée a été labellisé “musée de France”, pour la qualité de ses collections et la rigueur scientifique avec laquelle il a été conçu.

Naturellement, le conservateur de ce vaisseau de la mémoire est un militaire. Mais pas n’importe lequel, puisque le capitaine Géraud Seznec a suivi un cursus en “patrimoine et archéologie militaire” et en “muséologie”, avant de soutenir un mémoire de troisième cycle à l’École du Louvre.

Avec l’aide précieuse et passionnée de nombreux légionnaires, il a rassemblé des milliers d’objets et d’œuvres d’art. Des tableaux flamboyants du soldat Marino, des uniformes, des décorations, la canne du caporal Maine, l’un des trois rescapés de Camerone, ou encore une urne contenant de la terre prélevée sur les lieux mêmes de cette mémorable bataille. ..

Lieu de mémoire mais aussi d’actualité, le “Grand Musée” dispose d’une salle où seront régulièrement diffusés des reportages consacrés aux unités de la Légion en opérations extérieures. Comme par exemple en ce moment au Mali.

Mais pour le général Christophe de Saint-Chamas, le commandant de la Légion Étrangère, ce musée poursuit d’abord un double objectif : “Se souvenir des anciens et honorer la Légion d’hier, intégrer et éduquer les jeunes légionnaires.”


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui18
mod_vvisit_counterHier7225
mod_vvisit_counterCette semaine34274
mod_vvisit_counterSemaine dernière37987
mod_vvisit_counterCe mois86276
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098287009

Qui est en ligne ?

Nous avons 1889 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17970733
You are here PRESSE XXI° 2013 La Légion Étrangère en toute intimité