AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Veracruz – Célébration du 150ème anniversaire de la Bataille de Camerone

Envoyer

Publié: 30/04/2013 Source: Service Presse Ambassade
 

En visite au Mexique dans le cadre de la célébration du 150e anniversaire de la Bataille de Camerone, M. Kader Arif, Ministre délégué auprès du Ministre de la Défense, Chargé des Anciens combattants, a rappelé le lien historique qui unit la France et le Mexique.

« Ma présence ici est un écho lointain de cette amitié unique née entre la France et le Mexique un jour d’avril 1863″, a déclaré aujourd’hui M. Arif durant la cérémonie. « Il aurait pu n’être que le témoin d’une escarmouche parmi d’autres, mais il devint le symbole d’idéaux et de valeurs partagés : la bravoure, l’honneur, la dignité et le respect de l’adversaire. »

Devant le monument aux morts mexicains, le représentant de la France a rappelé la dimension symbolique de cette bataille légendaire, qui opposa une compagnie de la Légion étrangère aux troupes mexicaines le 30 avril 1863 lors de l’expédition française au Mexique.

« Camerone n’aurait pas été Camerone sans cette poignée de légionnaires au comportement héroïque. Camerone n’aurait pas non plus été Camerone sans des soldats mexicains à l’attitude exemplaire et chevaleresque. Ce sont des hommes d’honneur qui de part et d’autre se sont battus », a rappelé le ministre.

Lors de cette cérémonie, M. Arif et l’Ambassadeur de France au Mexique, Mme Elisabeth Beton Délègue, ont déposé une gerbe sur le Mausolée franco-mexicain de Camerone, avant d’assister à un défilé civil et militaire, composé des écoles locales, de bandes de musique, des associations patriotiques françaises, de l’armée, de la marine mexicaine, de la police de l’Etat de Veracruz, et d’un détachement de la légion étrangère.

Ont également pris part à ces cérémonies pour la représentation française le General Bollé, le General Metz, le Colonel Le Cour de Grandmaison, le Capitaine de vaisseau Suard, le Colonel Rols, le Colonel Lardet, le Consul Général, M. Gérald Martin, et la Consul honoraire, Mme Lygie de Schuyter.

Par ailleurs, M. Arif a rencontré hier les Vice-ministres de la Défense Nationale et de la Marine, lors d’entretiens séparés, au cours desquels M. Arif a rappelé la volonté de la France de donner un nouvel élan aux relations avec le Mexique, comme l’avaient annoncé les Présidents François Hollande et Enrique Peña Nieto lors de leur rencontre en octobre dernier.

M. Arif et ses interlocuteurs ont également abordé les moyens de renforcer la coopération militaire entre la France et le Mexique.

Source – Service Presse Ambassade de France

 

Commémoration franco-mexicaine de la bataille de Camerone

Les autorités mexicaines et françaises, militaires et civiles, ont commémoré ensemble mardi le 150e anniversaire de la bataille de Camerone, dans l’État de Veracruz, à l’est du Mexique, sur les lieux où 62 légionnaires français résistèrent à 2000 soldats mexicains lors de l’expédition française au Mexique.

Le ministre français délégué aux Anciens combattants, Kader Arif, a participé à cette cérémonie qui a commencé au mausolée franco-mexicain, avec la présence d’un détachement de la Légion étrangère et des cadets de l’école militaire navale mexicaine Anton Lizardo, qui ont ensuite défilé ensemble dans le petit village.

L’ambassadeur de France à Mexico, Elisabeth Beton-Delègue, a souligné que cet hommage était devenu au fil des années «une fête de l’amitié entre les deux pays, basée sur l’héroïsme et le respect de l’ennemi».

Cette bataille du 30 avril 1863 au cours duquel moururent 50 soldats français est un événement fondateur de la Légion, célébré chaque année par tous les régiments.

Chargés de protéger le passage d’un convoi de ravitaillement des troupes françaises qui assiégeaient la ville proche de Puebla, les légionnaires retranchés dans une hacienda du village de Camaron de Tejeda firent le serment de se battre jusqu’à la mort.

Après une journée d’affrontement, les six derniers encore en état de combattre refusèrent de se rendre et chargèrent les Mexicains à la baïonnette.

Les légionnaires tués à Camerone étaient principalement d’origine belge, suisse, allemande ou hollandaise, seuls leurs trois officiers étant de nationalité française.

Des extraits de la relation de ce combat par le colonel mexicain Francisco de Paula Milan, qui était à la tête des 2000 soldats mexicains, ont été lus pendant la cérémonie. Le colonel y rend hommage au courage des Français qui avaient décidé de «se battre et ne jamais se rendre».

«Quand s’approche la date, nous racontons cette histoire (…) Cela est utile aux enfants parce que les valeurs se perdent», a dit à l’AFP l’institutrice Patricia Alarcon de l’école du village, qui porte le nom du colonel de Paula Milan.

 

Camerone, une bataille légendaire

Ils étaient 65 légionnaires, contre 2 000 Mexicains, et ils se sont battus jusqu’au dernier. 150 ans jour pour jour après les faits, la France et le Mexique se souviennent. En signe de réconciliation, un mausolée dédié à un officier français va être inauguré sur place.

De Huatusco, État de Veracruz, au Mexique — En l’honneur du sous-lieutenant Clément Maudet de la Légion étrangère, décédé lors de la bataille de Camerone en 1863, la municipalité de Huatusco construira un mausolée pour célébrer sa mémoire et resserrer les liens d’amitié entre la France et le Mexique.

C’est ce qu’a annoncé l’unique élue de la municipalité, Nadia Torres Demuner, lors de la commémoration du 150e anniversaire de cet affrontement, auquel ont pris part de célèbres habitants de Huatusco, comme Francisco et Manuel Marrero, dont la mère soigna le sous-lieutenant Maudet avant sa mort et son inhumation dans le temple de San Antonio.

De son côté, le colonel adjoint au général de la Légion étrangère, M. Le Cour Grandmaison, a souligné combien la présence de la délégation française et la commémoration de la bataille de Camerone renforçaient l’amitié entre le Mexique et la France, en rappelant aux deux nations la protection accordée aux légionnaires blessés au combat dans la ville de Huatusco.

« Pour la Légion étrangère, le nom de mama Juana est très important, en raison de l’accueil qu’elle a réservé au sous-lieutenant, et elle est présente dans l’esprit de tous les légionnaires », a conclu le colonel de la Légion étrangère.

Parmi les invités d’honneur se trouvaient le colonel Le Cour Grandmaison, la représentante de l’ambassade française, Lygie de Schuyter, Joaquín Talavera Sánchez, président de l’association Camerone, ainsi que d’anciens combattants de la Légion étrangère, des fonctionnaires municipaux et des invités, comme le chroniqueur de la ville, Marcelino López Páez.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5105
mod_vvisit_counterHier7273
mod_vvisit_counterCette semaine26681
mod_vvisit_counterSemaine dernière57748
mod_vvisit_counterCe mois68257
mod_vvisit_counterMois dernier181281
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910060279

Qui est en ligne ?

Nous avons 2288 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13626
Affiche le nombre de clics des articles : 21271111
You are here PRESSE XXI° 2013 Veracruz – Célébration du 150ème anniversaire de la Bataille de Camerone