AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Camerone : le souvenir demeure

Envoyer

Publié le jeudi 02 mai 2013

Le souvenir de ce combat le 30 avril 1863 reste en mémoire.
 
Il y a 150 ans, le 30 avril 1863, la 3e compagnie du régiment étranger, forte de trois officiers et de 62 hommes - dont le capitaine Danjou, qui en assurait le commandement, secondé par le sous-lieutenant Maudet, porte-drapeau et Vilain, payeur, retranché à l'intérieur de l'auberge de Camerone - tenait tête à 2 000 Mexicains (800 cavaliers et 1 200 fantassins).
Pendant onze heures, ils ont résisté aux Mexicains qui les assiégeaient tenant ainsi jusqu'au bout le serment qu'ils avaient fait : « Jurer de se défendre jusqu'à la mort ».
La tradition veut que le 30 avril, dans toutes les villes, dans tous les postes où la Légion possède des éléments stationnés, si petits soient-ils, une solennité unit, dans une même fierté, tous les légionnaires. Partout où ils se trouvent, en activité ou libérés du service, sous les armes ou chapeau bas, la cérémonie est semblable.
La célébration a lieu à tour de rôle dans les communes remplissant les conditions et, bien sûr, avec l'approbation des maires. Hubert Renard, qui fut maire de la petite commune de Dricourt de 1977 à 2001 et lui-même ancien légionnaire, reposant dans le cimetière communal, la commune, représentée par Gilbert Renard, premier magistrat, a, cette année, célébré cette commémoration qui a rassemblé, de nombreux représentants des corps constitués, divers élus tant locaux que régionaux, des délégués d'organisations d'anciens combattants et la population.
Après s'être recueillis sur la sépulture d'Hubert Renard, les autorités et la population présente se sont rendues au monument aux morts où plusieurs gerbes ont été déposées. Le colonel Canivencq a ensuite donné lecture, à l'assemblée, du récit officiel de l'engagement de Camerone.
Puis, après avoir entonné les premières paroles de la marche de la Légion étrangère et la Marseillaise, la petite troupe est revenue dans le centre du village pour se disloquer et prendre le verre de l'amitié.

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7734
mod_vvisit_counterHier9339
mod_vvisit_counterCette semaine7734
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois131239
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098331972

Qui est en ligne ?

Nous avons 1996 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18050632
You are here PRESSE XXI° 2013 Camerone : le souvenir demeure