AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Veracruz – Camerone ou comment une bataille peut rapprocher deux pays

Envoyer

Publié: 18/04/2013 Source: Service Presse Ambassade

« Il est des échecs qu’on ne donnerait pas pour des victoires », écrivait en 1878 le journaliste Lucien Louis-Lande dans la Revue des Deux Monde, au sujet de la Bataille de Camerone, dont le 150e anniversaire sera célébré le 30 avril prochain. 

Dans la perspective de cette commémoration, les historiens Jean Meyer et Javier Pérez Siller ont donné le 16 avril une conférence à deux voix sur le thème « Camerone, une bataille légendaire dans l’Intervention française au Mexique », organisée par la Mission de Défense de l’Ambassade de France et la Section mexicaine de la Société des membres de la Légion d’Honneur au Musée Tamayo.

M. Pérez Siller a présenté le contexte de cette Intervention et proposé une réflexion autour des rêves et valeurs partagés par les protagonistes mexicains et français sous l’Intervention française et l’Empire, concluant que cette coïncidence d’idéaux contribuait à expliquer pourquoi l’attachement à la France d’une partie de l’élite mexicaine avait pu se perpétuer au-delà de l’Intervention française.

bandeau 23 c6524 Veracruz   Camerone ou comment une bataille peut rapprocher deux pays
Pour sa part, M. Meyer a présenté le récit détaillé de l’affrontement, qui a opposé le 30 avril 1863 les troupes françaises et les forces mexicaines à Camerone, lors duquel 62 légionnaires français ont résisté héroïquement à l’assaut de 1 800 soldats mexicains, qui ont finalement épargné la vie des cinq derniers survivants français lorsque leurs munitions de sont épuisées. Il a expliqué comment ce combat, qui illustre les valeurs de l’honneur, du don de soi et du respect de l’adversaire, est devenu une légende unificatrice de la Légion étrangère française, mais aussi un symbole de la réconciliation et de l’amitié franco-mexicaine.

« Les différends du passé ont été dépassés et c’est résolument que nous construisons un avenir commun entre nos deux pays », a déclaré pour sa part l’Ambassadeur de France au Mexique, Mme Elisabeth Beton Delègue. « Cette soirée est l’exemple même de cette approche croisée pour bâtir une vision commune qui nous permette de mieux collaborer et de développer des projets ensemble ».


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1447
mod_vvisit_counterHier7225
mod_vvisit_counterCette semaine26561
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois87705
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098288438

Qui est en ligne ?

Nous avons 2233 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17972669
You are here PRESSE XXI° 2013 Veracruz – Camerone ou comment une bataille peut rapprocher deux pays