AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le garde du corps de l'avocat de Florence Cassez raconte les moments passés avec la Française

Envoyer

RENÉ DIEZ 25/01/2013

Pascal, 47 ans, hier, de passage à Bagnols-sur-Cèze (MiKAEL ANISSET)

Au Mexique, il a veillé sur la sécurité de l’avocat Berton et remonté le moral de la Française.

Il a été garde du corps de Frank Berton, l’avocat de Florence Cassez, à la demande des autorités françaises au Mexique, et a rencontré régulièrement dans sa prison la désormais ex-détenue. Pascal, 47 ans, venu saluer, hier, à Bagnols-sur-Cèze (Gard), un ancien légionnaire comme lui, ne souhaite pas que son nom figure dans le journal : "Nous avons une société de conseil en sécurité au Mexique. Mon associé était encore mercredi au côté de l’avocat. Là-bas, le sujet du kidnapping est très sensible. Beaucoup ne comprennent pas qu’elle puisse être libérée. Ils la croient coupable. Ça choque pas mal de monde."

L'ancien chef de la police fédérale au moment de l’arrestation de Florence Cassez conserve de solides appuis au plus haut niveau

Pascal sait aussi que Genaro Garcia Luna, l’ancien chef de la police fédérale au moment de l’arrestation de Florence Cassez, en décembre 2005, puis ministre du président Felipe Calderon, de 2006 à 2012, bien qu’affaibli, conserve de solides appuis au plus haut niveau : "Florence avait admis qu’elle avait fait la plus grosse connerie de sa vie en se mettant à dos ce fonctionnaire très influent devenu son ennemi personnel. Elle n’avait pu s’empêcher, par téléphone, de le contredire en direct sur la date de son arrestation. Quelques jours après l’émission, des témoins modifiaient leurs versions."

Des déplacements sous surveillance

Son avocat, Frank Berton, "une grande gueule qui a bataillé comme à la guerre pour sa libération", raconte cet ancien militaire, "voulait aussi se payer Garcia Luna. Le consulat de France nous a alors contactés, en 2008, pour assurer sa protection. Au début, c’était un peu chaud. Nos déplacements étaient ouvertement, parfois plus discrètement, suivis par d’imposantes berlines aux vitres fumées. Manière de faire pression."

"Si l’avocat s’était promené seul, on lui aurait fait passer l’envie de revenir au Mexique"
Pascal, garde du corps

Se gardant bien de rentrer dans les détails, le conseiller en sécurité est toutefois convaincu que si le ténor du Nord "s’était promené tout seul, on lui aurait aussitôt enlevé l’envie de revenir au Mexique". À la même époque, poursuit-il, "Florence traversait des moments de désespoir, ses parents craignaient qu’elle ne commette un geste irréparable. Son comité de soutien n’était pas encore constitué et son affaire bien moins médiatisée. On nous a demandé d’aller la voir en prison. Pendant près d’un an, on lui a remonté le moral, apporté des fruits et des cigarettes. Elle m’a appris à jouer au Rummi. On y passait des heures. Elle ne cessait de clamer son innocence et refusait de rester enfermée. Il était évident pour tout le monde qu’elle n’avait rien à faire là. Pour nous, comme pour les autres prisonnières qui lui fichaient la paix. Dans le monde carcéral, tout se sait."

"C’est l’histoire d’une jeune femme qui a rencontré la mauvaise personne au mauvais moment"

Florence Cassez, résume-t-il, "c’est l’histoire d’une jeune femme qui a rencontré la mauvaise personne au mauvais moment. Au Mexique, on peut rester des mois auprès de quelqu’un sans connaître grand-chose de sa vie."


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui8187
mod_vvisit_counterHier9142
mod_vvisit_counterCette semaine8187
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois69331
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098270064

Qui est en ligne ?

Nous avons 1416 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17946554
You are here PRESSE XXI° 2013 Le garde du corps de l'avocat de Florence Cassez raconte les moments passés avec la Française