AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Verdun-sur-Garonne. Yoann Pigé, la gagne aux poings

Envoyer

Publié le 18/01/2013

Verdunois depuis 2010, Yoann Pigé fait partie de l'équipe de Raphaël Chapelle au Boxing-Club montalbanais./Photo DDM Chantal Longo. Tous droits réservés. Copie interdite.

Devant la douceur de sa voix et la bienveillance de son sourire, on se prend à penser que Yoann Pigé est un tendre. Un tendre sportif qui a pratiqué le basket, le hockey sur glace, le surf... Un tendre qui fut légionnaire, instructeur de combat russe et vainqueur de la coupe de France 2010 de full contact…

En quart de finale du championnat de France

Mais c'est la boxe qu'il préfère, la française, celle qui met en jeu pieds et poings. «Je ne suis pas un bagarreur, même si j'ai un caractère bien trempé. Ce que j'aime dans la boxe, c'est le respect de l'autre, l'humilité, la confiance en soi.» Alignons les trophées: à 29 ans, le Breton, nouveau résidant verdunois, conseiller en assurance auprès des professions libérales, est quatre fois champion de France militaire; demi-finaliste du championnat de France Élite B en 2012; 4e au championnat de France technique 2011. Actuellement, il est en quart de finale du championnat de France combat élite B qu'il disputera le 2 mars, près de Paris. Il est aussi en sélection régionale pour le championnat de France technique. Nul doute que Verdun va suivre le parcours du boxeur catégorie mi-moyen moins de 70 kg du Boxing-Club montalbanais. Il n'a jamais connu le KO.

Boxeur et entraîneur: un binôme

Il se souvient de sa toute première fois, à 17 ans, au patronage laïque de Lorient avec son pote Vincent: «J'ai gardé en mémoire l'odeur de la salle, celle des gants de boxe et de la sueur des boxeurs.» C'est au cours d'un championnat de France militaire qu'il rencontre son entraîneur actuel, Raphaël Chapelle, de Montauban. «Je ne le connaissais pas. Je lui ai demandé d'être mon partenaire d'échauffement et de me prêter ses chaussettes. Je ne savais pas que je m'adressais au champion du monde, champion d'Europe et entraîneur de l'équipe de France technique. J'ai gagné le championnat, ses chaussettes m'ont porté bonheur», dit-il dans un grand éclat de rire. C'est en 2011 qu'il intègre l'équipe de Raphaël: «C'est un champion invaincu, un technicien hors pair, c'est un grand monsieur. Avec lui, j'apprends une autre forme de boxe; il nous ouvre à de nouvelles tactiques basées sur l'observation, la réflexion, la stratégie.» Yoann confie que boxeur et entraîneur forment un binôme. «Le ring est une remise en cause à chaque fois. Je suis seul. Je suis concentré face à l'autre. J'ai la gorge serrée, la boule au ventre, le bon stress, l'adrénaline. Je n'entends rien, je suis comme dans un tunnel. Dans mon coin, mon entraîneur veille. Il me conseille.» Boxe, boxe. Yoann Pigé s'accorde une dose d'adrénaline de plus: il a intégré le corps des sapeurs-pompiers de Verdun, le 1er janvier. Il sera au garde-à-vous, demain, à la Sainte Barbe.

La Dépêche du Midi


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7937
mod_vvisit_counterHier9685
mod_vvisit_counterCette semaine44332
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois167837
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098368570

Qui est en ligne ?

Nous avons 1802 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18110725
You are here PRESSE XXI° 2013 Verdun-sur-Garonne. Yoann Pigé, la gagne aux poings