AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Montségur. Soixante nouveaux «képis blancs» 06082010

Envoyer

Publié le 06/08/2010

Les nouveaux légionnaires ont reçu leurs képis blancs à Montségur./ Photo DDM

« Nous promettons de servir avec honneur et fidélité… » Tel un rugissement, bien synchronisées, les voix des soixante légionnaires résonnent puissamment. Les montagnes en répercutent l'écho. Impressionnant. A Montségur, hier, en fin d'après-midi, le pré très vert jouxtant l'office du tourisme a été le théâtre d'une manifestation qui marque énormément les débuts de carrière d'un légionnaire. Tous ont reçu le képi blanc (et l'insigne du régiment), signe d'un premier mois de service dans le régiment de légion étrangère de Castelnaudary, « qui comporte aussi beaucoup d'engagés volontaires francophones », comme le précise le capitaine Mathieu Potel. Depuis un mois, ils ont suivi une formation sous les ordres du chef de section adjoint Gutierrez-Rebollar, qui a abouti à ce moment important, ponctué, les deux derniers jours, par une marche de 60 km aux alentours du village de Montségur et son château. « Ce jour est très important pour eux ; à partir de cet instant, ils deviennent légionnaires, souligne le capitaine Mathieu Potel. Il leur reste maintenant trois mois à effectuer avant de recevoir le diplôme. » Dans le regard de ces nouveaux légionnaires, dans un garde-à-vous impeccable, on sent l'émotion, faute de la voir. Les mots du lieutenant-colonel François-Xavier Petiteau, adjoint au commandant, sont clairs : « Quelle que soit votre nationalité, vous avez choisi de servir la France avec l'amour qu'on peut porter à une patrie, vous serez appelés à la défendre, vous le ferez toujours avec honneur, fidélité et discipline ». Et s'adressant à Michel François, le maire, et au public, nombreux, venu assister à la manifestation, il dira : « Vous avez devant vous un exemple d'étranger qui sera prêt à mourir pour la France ». La légion étrangère compte huit régiments en métropole et trois outre-mer, elle est présente sur des points chauds, dont l'Afghanistan est le plus sensible.


Médaille

Michel François n'a pas caché son plaisir de voir cette manifestation se dérouler dans son village. Un grand honneur pour cette première très réussie. Avant de remettre la médaille de Montségur au lieutenant-colonel Petiteau, « médaille de la citadelle du vertige, symbole de la résistance… une similitude avec vous », le maire a rappelé ses trente-huit ans de carrière militaire pendant laquelle il a pu côtoyer les légionnaires en divers points du Globe, Corse, Djibouti, Pacifique, Guyane… « Vous avez choisi de servir la France dans la légion étrangère, soyez persuadés qu'aucune des deux ne vous décevra. »

La Dépêche du Midi

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2882
mod_vvisit_counterHier6545
mod_vvisit_counterCette semaine46720
mod_vvisit_counterSemaine dernière53376
mod_vvisit_counterCe mois166780
mod_vvisit_counterMois dernier235513
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/097694295

Qui est en ligne ?

Nous avons 1487 invités en ligne

aaleme.fr

aaleme.fr les News en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13386
Affiche le nombre de clics des articles : 17142435
You are here PRESSE XXI° 2010 Montségur. Soixante nouveaux «képis blancs» 06082010