AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Colonel D. Mistral« Vivre ensemble ça s'apprend... » 30122010

Envoyer

Édition du jeudi 30 décembre 2010

La Légion est un corps d'armée unique au monde, composé essentiellement d'étrangers. Les officiers sont français, mais les sous-officiers et soldats viennent des quatre « coins » du globe. Dans un contexte civil, cela entraîne souvent du racisme, de la violence. Comment peut-il en être autrement au sein de l'armée ?
Le commandement contrôle le moindre débordement et ne tolère pas la moindre manifestation de racisme. Celui qui n'accepte pas cela est prié de quitter la Légion. Vivre ensemble ça s'apprend. Il peut arriver qu'il y ait des échecs, notre rôle est de détecter et de sanctionner. Le code d'honneur se dit en regardant le colonel dans les yeux. C'est un pacte qu'on accepte, un serment. Et ce serment dit :   « Chaque légionnaire est ton frère d'armes, quelle que soit sa nationalité, sa race, sa religion » (voir note). Toute la philosophie de la Légion est basée sur ce vivre ensemble..
 
Comment créer en si peu de temps - le temps de l'instruction - un sentiment de cohésion ?
La cohésion c'est la confiance, et elle ne se crée pas sur un claquement de doigt. Beaucoup de légionnaires ont servi dans leur pays : ce sont des façons de commandement et de vivre ensemble très différentes. A nous de faire en sorte que les gens s'adaptent. Nous les faisons adhérer au code d'honneur et au règlement de l'armée de terre. Avec 50 nouveaux légionnaires toutes les deux semaines, les cas déviants sont statistiquement relativement rares.

La cohésion vient aussi du sentiment d'appartenance à un corps d'élite, sentiment qui attire encore et toujours des jeunes gens du monde entier dans nos rangs.

La cohésion, elle vient par l'effort. C'est tout le sens de nos challenges sportifs, en particulier en fin d'année. Celui qui court vite reviendra encourager ceux qui courent moins vite. C'est ce qu'on apprend à « la ferme ». Au combat, la vie de l'un dépend de la vie de l'autre. Si on ne prépare pas cet état d'esprit ici...

C'est tout le problème de l'Education nationale aussi, sauf qu'elle ne dispose pas des mêmes « moyens de persuasion » que l'environnement militaire.

Je dis toujours, avec le sourire, que les enseignants doivent nous envier. L'instruction chez nous, c'est évidemment... contraindre, parce que ce n'est pas gagné d'avance. Mais c'est une contrainte librement acceptée qui permet l'épanouissement personnel.

« Chaque légionnaire est ton frère d'armes quelle que soit sa nationalité, sa race ou sa religion. Tu lui manifestes toujours la solidarité étroite qui doit unir les membres d'une même famille ». Second commandement du code d'honneur du légionnaire.   Colonel D. Mistral Le Colonel Mistral commande le 4e R. E. depuis juillet 2009.

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui3639
mod_vvisit_counterHier5300
mod_vvisit_counterCette semaine33912
mod_vvisit_counterSemaine dernière46961
mod_vvisit_counterCe mois195068
mod_vvisit_counterMois dernier199328
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/099312803

Qui est en ligne ?

Nous avons 1138 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13587
Affiche le nombre de clics des articles : 19788486
You are here PRESSE XXI° 2010 Colonel D. Mistral« Vivre ensemble ça s'apprend... » 30122010