AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

A 18 ans, 11112010

Envoyer

jeudi 11 novembre 2010

Kévin et Anthony sont porte-drapeau

Aujourd'hui comme à chaque manifestation patriotique, ils sont avec les anciens combattants :Kévin et Anthony sont porte-drapeau depuis l'âge de 15 ans, simplement par sens civique.

Aujourd'hui, diverses manifestations commémorent l'armistice du 11-Novembre marquant la fin de la guerre 14-18. À Argentan, de nombreux diplômes seront remis, à des anciens combattants essentiellement, mais aussi à deux jeunes n'ayant pas connu les combats : Anthony Duquenne et Kevin Anfrie, 18 ans, recevront ce midi le diplôme d'honneur du porte-drapeau.

Depuis trois ans, ils officient au sein de l'Union nationale des combattants (UNC). Le président de l'association locale, Jean-Claude Gélinet, explique que « trouver des porte-drapeau n'est pas facile. Nous n'avions plus assez de volontaires ». Il est vrai que la tâche n'est pas si aisée qu'elle en a l'air. « C'est physique, surtout lorsqu'il y a du vent ! » précisent les deux jeunes intéressés.

L'exemple familial

Alors comment sont-ils arrivés là ? La clé, c'est Anthony : avec un grand-père légionnaire, puis un père qui a été dans le Génie (avec des campagnes en Afrique et en Guyane), et enfin une mère secrétaire à l'UNC, le respect du drapeau tricolore fait naturellement partie de sa culture. Il a donné le virus à Kevin qui l'accompagne dans cette étrange aventure. Lui aussi a le sens civique, étant déjà fortement impliqué dans le monde associatif.

Bien sûr, leur arrivée a surpris : ils avaient 15 ans ! « C'était une première dans la région. Mais leur sérieux, leur tenue toujours impeccable, ont vite convaincu, reprend Jean-Claude Gélinet. Ils ont été plusieurs fois félicités par les élus », et aussi parfois par la population, enthousiaste. Pourtant, tout n'a pas toujours été facile, certains anciens combattants n'ont pas toujours été tendres. « On nous a reproché de ne pas savoir marcher au pas, certains étaient jaloux de notre place, il y a eu des moments difficiles », se souviennent les jeunes hommes. Sur l'instant ils n'ont pas répondu aux critiques, restant stoïques. « Ensuite, on a en parlé au président. »

Avis aux amateurs

Le problème a été réglé en interne, et peu à peu, les deux jeunes ont été acceptés. « Maintenant, d'autres associations font aussi appel à des jeunes », sourit Jean-Claude Gélinet, rappelant le voeu le plus cher d'Anthony et Kevin : être un jour invités au 14 juillet à Paris.

Alors avis aux amateurs, l'UNC est toujours en recherche de porte-drapeau, pour les manifestations patriotiques, les inhumations... Une mission totalement bénévole.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6913
mod_vvisit_counterHier7754
mod_vvisit_counterCette semaine32943
mod_vvisit_counterSemaine dernière47757
mod_vvisit_counterCe mois87994
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098518587

Qui est en ligne ?

Nous avons 1967 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13489
Affiche le nombre de clics des articles : 18363699
You are here PRESSE XXI° 2010 A 18 ans, 11112010