AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Nos Morts.

Envoyer

Le Progrès de Bel-Abbès 22/12/1895

Les 3000 décès survenus dans l'expédition de Madagascar, comprennent 2.487 Français, et se répartissent ainsi, par régiment :

200e de Ligne 650 décès
40e Chasseurs à pied... 380 —
Chasseurs d'Afrique,.. 30 —
Artillerie de terre...... 360 —
Génie 260 —
Train 210 —
Infirmiers 60 —
Ouvriers d'administrat. 50 —
État-major et gendarmes. 7 —
Infanterie de marine... 150 —
Artillerie de marine... 100 —
Marine ,.. 30 —

Les troupes étrangères comptent 520 décès, dont :
Légionnaires et Tirailleurs algériens, 340. £
Tirailleurs haoussas et malgaches, 180.
Dans cette véritable hécatombe ne sont pas compris les malheureux morts pendant la traversée de retour, ni les rapatriés morts en France ; ceux-là se chiffrent par centaines. Et encore, si c'était fini ! Mais on compte : de Tananarive à Majunga, dans les ambulances et hôpitaux, 600 soldats malades ; à Nossi Comba et Helville, 500 malades, soit 1.700 hommes, dont la plupart périront.

Enfin, les 183 officiers et 2.000 soldats rapatriables ne sont pas tous en bon état ; nous savons, par des missives d'amis, qu'ils sont réduits à l'état de squelettes, qu'un dernier souffle de vie et surtout l'espoir d'un prompt rapatriement, font seuls tenir encore debout. Acceptons cependant le charmant euphémisme du colonel Boilloud qui, dans son état, les qualifie de semi valides. Ces pauvres martyrs, derniers débris d'une magnifique division de 15.000 hommes se décomposent ainsi :

Officiers Soldats

Légion Étrangère 15 300
200e de Ligne 45 600
40e Chasseurs à pied... 12 120
Chasseurs d'Afrique... 2 10
Artillerie...20 40
Génie 10 100
Train 10 50
Services administratifs. 26 100
Service de santé 26 150
Dépôt des isolés... 1 220
Dépôt,de convalescents. 1 300
Services des étapes 15 10
Totaux.... 183 2.000

Ces chiffres, si on les compare aux effectifs de départ, vous remplissent d'épouvante. Jugez en :

Le 200e de ligne, parti à 2.100 hommes, revient à 600 ; le 40e Chasseurs à pied est réduit de 1.000 à 120 hommes ; dans l'artillerie, chaque officier commande à deux hommes ; nos braves légionnaires eux-mêmes, si résistants à la fatigue, ne se comptent plus que 300 sur 950 partants, ! (y compris une relève de 150 hommes) ; dans les autres corps de troupes, le déchet est le même, sinon plus effrayant encore.

Nous n'ayons pas le courage d'ajouter un commentaire.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2724
mod_vvisit_counterHier6632
mod_vvisit_counterCette semaine2724
mod_vvisit_counterSemaine dernière51119
mod_vvisit_counterCe mois188071
mod_vvisit_counterMois dernier270885
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098889549

Qui est en ligne ?

Nous avons 1815 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13502
Affiche le nombre de clics des articles : 18958468
You are here PRESSE XIX° 1895 Nos Morts.