AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Prise de Tananarive

Envoyer

Le Messager de l'Ouest. Journal de l'arrondissement de Sidi-Bel-Abbès. 171295

 

A peine eûmes-nous connaissance d de la prise de Tananarive que nous fîmes part à nos lecteurs de l'analogie frappante qui existait entre notre nouvelle possession et le Tonkin.

A Madagascar,tout comme en Extrême-Orient, la piraterie existe et il nous y sera beaucoup plus difficile à la réprimer— le climat y étant beaucoup plus malsain — et la connaissance que nous avons de l'île étant des plus imparfaites.

Nous ne pourrons employer à courir sus aux bandits Sakalaves que les troupes noires nous venant de la côte occidentale d'Afrique et si l'on tient compte des nombreuses défections qui se produisent, chaque, chaque années parmi nos noirs.; volontaires attirés par l'appât d'une prime, nous sommes persuadés que ce qui se passe au Tonkin se passera également à Madagascar.

La piraterie malgache trouvera des recrues dans les rangs des haoussas, les troupes noires devant seules occuper les divers points stratégiques de l'île.

Non contents de s'en prendre aux habitants de piller leurs cases, les fohavalos attaquent nos troupes blanches qui se dirigent vers la côte et tel pauvre diable que la maladie où les balles avaient épargné et qui croyait bientôt revoir la France succombe au coin d'un bois d'un fossé ou d'une route !

En effet nous lisons dans le Petit  Journal les lignes suivantes :
— « On disait hier que la colonne du général Metzinger est arrivée a Marololo fort réduite par les maladies et seulement 300 hommes- Aurait il pu. avec ces faibles forces, purger la roule des fahavalos audacieux qui l'ont envahie ? Cela me parait douteux.

Un détachement parti le 30 octobre d'Andriba pour Tananarive, sous le commandement du capitaine Pognard, a été attaqué par des bandits : on les a repoussés et huit d'entre eux seraient tombés entre nos mains, mais à un kilomètre à peine de Suberbieville, Rainigita, un des chefs sakalaves qui était revenu des premiers, a été razzié par des pillards qui lui ont volé des bœufs et, tué un homme sans qu'il pût se défendre, car on leur a enlevé leurs fusils et il n'y a plus à Madagascar que les voleurs qui soient armés. Le parc de Sakoabe, à 500 mètres de Majunga, où l'intendance avait réuni un certain nombre de bœufs, a été également enlevé dans la nuit du 3 au 4 novembre.

« Comme vous le voyez, la situation n'est pas très brillante, et il est temps que les troupes noires destinées à garder la vallée du Betsïboka nous arrivent. On dit que l'intention du général Duchesne est de maintenir à Mévatanana une garnison de 300 hommes avec 100 mulets ou chevaux et six mois de vivres ; ce ne sera pas de trop si ont veut utiliser la voie fluviale. »

N'est-ce pas que c'est édifiant et que la danse des millions et l'envoi des petits paquets de troupes va recommencer ! Nouveau minotaure Madagascar, va distraire de notre trésor le plus clair de nos réserves métalliques, et nous dégarnirons le Sénégal qui surveille Tombouctou pour garantir avec 5 à 6-000 hommes un territoire de 590.000 kilomètres carrés ! plus grand que la France !

L'Algérie a plus de 60.000 hommes pour la garder et on prétend faire respecter notre drapeau sur ce territoire Malgache avec 6.000 hommes.

Nous souhaitons de tout notre cœur que de cruels mécomptes ne viennent pas s’ajouter à nos embarras financiers et administratifs.

A. BOURDON.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1792
mod_vvisit_counterHier6632
mod_vvisit_counterCette semaine1792
mod_vvisit_counterSemaine dernière51119
mod_vvisit_counterCe mois187139
mod_vvisit_counterMois dernier270885
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098888617

Qui est en ligne ?

Nous avons 1098 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13502
Affiche le nombre de clics des articles : 18957022
You are here PRESSE XIX° 1895 Prise de Tananarive