AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Mirage

Envoyer

J'ai connu des départs plus joyeux que l'aurore
Plus libres que le vent et plus prompts que l'éclair,
Les cités d'Orient jaillissent de la mer,
La lance du soleil perce le sein de Flore.

J'ai vu naître de l'écume sonore,
Et les palmes briller d'un éclat dur et vert,
Ma trace s'est perdue aux confins du désert,
J'ai cueilli les lauriers et la rose de Mores.

Paysages de son et théâtres d'odeurs,
Dans un songe éveillé, bruissements rôdeurs,
Il me vient de ces jours de nouvelles images.

Le roc est de cristal et le sable de feu,
Le sol est transparent à mon ombre sans yeux,
D'un fleuve souterrain j'ai saisi le rivage.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5856
mod_vvisit_counterHier4378
mod_vvisit_counterCette semaine20687
mod_vvisit_counterSemaine dernière37502
mod_vvisit_counterCe mois181760
mod_vvisit_counterMois dernier216929
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/099100167

Qui est en ligne ?

Nous avons 1465 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13546
Affiche le nombre de clics des articles : 19316211
You are here POEMES Arthur Nicolet Mirage