AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Procès-verbal de l’assemblée générale du 26 juin 2010

Envoyer

 

 

 

Procès-verbal de l’assemblée générale du 26 juin 2010

XXIXe Congrès à Tours

 

 

 

 

Ordre du jour

Accueil. Déroulement du congrès

Ouverture de l’assemblée générale.

Minute de silence à la mémoire des disparus.

Présentation de l’ordre du jour.

Rapport moral et d’activités (président).

Rapport financier (trésorier et contrôleur financier).

Les amicales : point de situation France et étranger, adhésions nouvelles.

La communication : Képi blanc – Internet.

Renouvellement du tiers du Conseil d’administration.

Modifications des statuts de la Médaille de la Fédération (proposition).

Modification des statuts et du RI.

Demandes d’adhésion à la FSALE : AVEAALE, Atouts Légion, CANALE.

Actions de mémoire.

Actions d’entraide.

La SAMLE.

Intervention du général COMLE.

Questions diverses.

 

Après le mot d’accueil du président de l’amicale d’Indre et Loire, le rappel du déroulement du Congrès et quelques consignes pour faciliter son déroulement, le président de la Fédération souhaite la bienvenue aux participants et fait observer une minute de silence à la mémoire des anciens légionnaires de tout grade récemment décédés.

Ayant déclaré l’assemblée générale ouverte, le président de la Fédération aborde le premier point de l’ordre du jour.

Deux innovations : les interventions sont introduites par un animateur, le lieutenant-colonel Lefebvre, et des séquences de films réalisés à partir des archives de l’ECPAD, ayant trait à la guerre de 40 et l’odyssée de la 13e DBLE en Norvège, sont projetées entre deux exposés.

 

A. Rapport Moral et d’Activité – Général Rideau

Le congrès porte sur la période écoulée depuis notre rassemblement de Cherbourg. Lorsque je regarde notre fédération, il peut m’arriver de me désoler mais, regardant les autres fédérations ou associations importantes, je me console.

Motifs de satisfaction :

-Relative stabilité de nos effectifs. Plusieurs amicales ont disparu, d’autres se regroupent, de nouvelles se créent et les effectifs se maintiennent à un bon niveau pour celles bien implantées géographiquement. Les raisons tiennent à un flux régulier de nouveaux adhérents, la bonne relève des présidents d’amicales, les relations exemplaires avec la Légion. Ceci n’existe nulle part ailleurs.

- Bon état de nos finances, dû pour une large part au courant de sympathie que nous suscitons en tant qu’ombre portée de la Légion d’active. D’où cette incroyable générosité en dons, legs au profit de notre monde associatif, de nos maisons de Puyloubier et d’Auriol, des orphelins de nos anciens, de leurs veuves.

- Valorisation dans le grand public de notre image collective, fruit d’un travail de longue haleine. Les amicales bénéficient de la considération des pouvoirs publics locaux et du monde combattant. Connues, elles sont aussi reconnues. Cela tient à notre rigueur, nos valeurs, notre tenue, notre place dans la vie de la cité et surtout au mythe de la Légion que nous véhiculons. Cette audience est également importante auprès des hautes autorités militaires, du monde combattant, du monde associatif issu de l’armée d’active, du monde parlementaire mais aussi de la société civile et des médias. Cela constitue un réseau particulièrement solide mais éminemment fragile.

- La communauté légionnaire. Un domaine partagé entre active et anciens.Son périmètre : mémoire collective avec la création de la SAMLE, entraide et solidarité avec la présence de la FSALE aux conseils d’administration du FELE et de la Maison du légionnaire, aide au placement du légionnaire dans la vie civile avec Atouts Légion, régularisation administrative et suivi administratif en liaison avec le Bureau des anciens, communication en situation de crise. Mais d’autres domaines ne sont pas et ne doivent surtout pas être partagés. Nous, les Anciens, devons rester à notre place.

De réelles préoccupations existent.

- Manque d’implication de certaines amicales. La FSALE c’est l’ensemble des amicales et non les seuls permanents du 15 avenue de La Motte-Picquet. Conseil d’administration, bureau et président n’existent que par les amicales.

- Trop d’officiers et sous-officiers supérieurs qui doivent beaucoup (sinon tout) à la Légion boudent notre mouvement associatif. Cela ne les empêche pas de solliciter l’aide de la FSALE lorsqu’ils y trouvent un intérêt (décorations, carton d’invitation, recherche d’emploi, appui, etc.). Parce qu’ils sont des nôtres, nous donnons suite à leurs sollicitations et répondons systématiquement à celles des familles lorsque le moment vient de les accompagner pour leur dernier voyage...

- Attaques par voie de presse de la Légion. Nous avons été collectivement et très légitimement indignés. Beaucoup d’anciens brûlaient d’en découdre par voie de presse, par pétition adressée à nos autorités de tutelle, par Internet. Réaction généreuse mais inopportune, désordonnée, totalement à contre-emploi. Le traitement de ces affaires relève du seul général commandant la Légion étrangère et n’entre pas dans le champ du domaine partagé précédemment évoqué. Les Anciens n’ont été ni laissés à l’écart, ni inactifs. Informé très régulièrement et personnellement par le Commandement de la Légion, associé aux mesures prises en ma qualité de président de la FSALE, j’ai pu jouer ma partition tant auprès du haut commandement qu’auprès de certains parlementaires et notables, toujours en étroite concertation avec le général COMLE. Nous avons aussi pensé qu’une bonne réaction consistait à être présent sur le terrain de la communication en surexposant la Légion et les anciens : publicité pour deux excellents reportages télé relayée par le canal de notre site, les bons articles de la presse nationale et locale sur l’engagement de la Légion en Afghanistan, soutien à des thèses universitaires et des ouvrages sur le ‘système Légion’ et réponse à certains journalistes qui écrivent n’importe quoi. Enfin la commémoration locale de Camerone avec beaucoup de panache en y associant nombre d’élus et de représentants de l’Etat, fut la meilleure réponse à la campagne de dénigrement dont la Légion a fait l’objet.

En guise de conclusion, « Si vous aimez la Légion, rejoignez nous !». Aucune action n’est possible durablement sans une forte adhésion du plus grand nombre d’anciens et plus particulièrement de ceux qui sont devenus ce qu’ils sont, non seulement en raison de leurs mérites éminents, mais aussi parce qu’un jour ils ont choisi librement de servir dans nos rangs.

 

Résolution : l’assemblée générale adopte le rapport moral et d’activités du président à l’unanimité.

 

B. Rapport financier 2009 et prévisions de budget 2010. Commandant Sandmayer.

Suivi du rapport des vérificateurs aux comptes. Colonel Peylaboud et Commandant (rs) Royné.

Cf.annexe 1

Résolution : l’assemblée donne son quitus au rapport financier 2009 et approuve la prévision de budget 2010 à l’unanimité.

 

C. Les amicales : point de situation France et étranger, adhésions nouvelles - Général Jacob

Après un rappel des nombreuses représentations faites au nom du président, le vice-président fait le point des amicales étrangères actives (Pologne, Allemagne, Italie, Autriche, Vert et Rouge), silencieuses (Espagne, Haynaut, Hongrie, Sénégal, Madagascar) ou renaissantes (Luxembourg, Portugal), les projets (Brésil, Norvège) et les pistes nouvelles (Mexique, Nouvelle-Zélande, Suède).

Il conclut en lançant un nouvel appel pour dynamiser ces amicales, informer ceux qui quittent le service actif, créer des amicales où il n’en existe pas.

 

D. Communication - Colonel Dufour

- Képi blanc

Le nombre d’articles a faibli : attention à ne pas délaisser Képi blanc, lien entre générations de Légionnaires qu’on lit, qu’on feuillette, qu’on prête.

- Internet

Actuellement coexistent le site proprement dit avec un nombre croissant d’articles accompagnés de nombreuses photos, le blog FSALE, le réseau des amicales.Tout cela va être refondu en un site unique, avec un code d’accès pour les amicales.

 

E. Renouvellement du tiers sortant du CA. Colonel Dufour.

Conformément aux statuts modifiés, le Conseil d’administration doit être renouvelé annuellement par tiers.

-Situation actuelle

Il reste actuellement 25 administrateurs sur un maximum de 30.

La liste proposée comporte 6 sortants, volontaires pour un nouveau contrat de 3 ans, et 4 candidatures nouvelles.

Appel aux candidatures : il faut des administrateurs actifs auxquels on puisse confier des études, des missions, qui participent à des commissions, prêts à prendre train ou RER pour venir travailler au 15 de La Motte-Picquet.

Détail important : il est envisagé que déplacements, hébergement et alimentation soient pris en charge par la FSALE.

 

F. Modification des statuts de la Médaille de la Fédération. Colonel Dufour.

Les statuts vont devoir être de nouveau modifiés : l’AVEAALE d’Alsace (amicale des veuves et d’épouses d’anciens et d’actifs de la Légion étrangère d’Alsace) a demandé son affiliation à la FSALE, principe admis en AG, nécessitant de modifier l’article 3 en y ajoutant ‘’les associations amies’’, cette amicale n’étant ni une association fondatrice ni une association affiliée.

Résolution : l’assemblée générale décide de modifier l’article 3 des statuts en y ajoutant ‘’les associations amies’’. Adopté à l’unanimité.

 

G. Demandes d’affiliation à la FSALE : AVEAALE, Atouts Légion, CANALE. Colonel Dufour.

Le CANALE (cercle des anciens aspirants de la Légion étrangère) et ‘Atouts Légion’ : cas prévu aux statuts (art.2).

Résolution : l’assemblée générale décide d’affilier à la FSALE l’AVEAALE, CANALE et ‘Atouts Légion’. Adopté à l’unanimité.

 

H. Modification des statuts de la « Médaille de la Fédération ». Colonel Dufour.

1. Demande de modification de l’article premier émanant d’un président d’amicale.

Il propose de modifier l’article premier des statuts de la Médaille de la Fédération pour pouvoir l’attribuer à une collectivité.

Après avoir cité les raisons avancées par l’auteur de la demande, le secrétaire général présente les arguments en faveur du maintien de l’article premier en l’état.

Résolution : l’assemblée générale décide de ne pas modifier l’article premier des statuts de la médaille de la Fédération. Adoptée à l’unanimité.

2. Proposition de modification de l’article 7 et insertion des statuts Médaille dans le RI

Le Règlement intérieur va être adressé à la préfecture compte tenu des modifications déjà acceptées en AG. Il convient d’y insérer les statuts de la « Médaille de la Fédération ». Auparavant, il conviendrait d’y apporter une autre modification pour prendre en compte l’usage établi. L’article 7, alinéa 2 : « En principe, il n’y a qu’une promotion par an. » devrait être remplacé par : « En principe, il y a deux promotions par an : Camerone et Noël. »

Résolution a : l’assemblée générale décide de modifier l’article 7 des statuts de la médaille de la Fédération en remplaçant « En principe, il n’y a qu’une promotion par an » par « En principe, il y a deux promotions par an : Camerone et Noël. » Adoptée à l’unanimité.

Résolution b : l’assemblée générale décide d’insérer les statuts de la médaille dans le RI. Adoptée à l’unanimité.

 

I. Actions de mémoire - Major Midy

Le dossier ‘’Légionnaires morts pour la France, inhumés en Seine-et-Marne’’ montre aux amicales ce qu’il est possible de faire à l’échelon départemental pour honorer et entretenir le souvenir de nos anciens.

Ce travail de recherche de sépultures, de monuments, de stèles ou de plaques commémoratives sur lesquels sont gravés les noms de ceux qui ont donné leur vie pour la France doit constituer un objectif pour chaque amicale.

« Fiers de nos 36000 morts, oui ! Mais retrouver leurs lieux de mémoire, évitera qu’ils meurent une deuxième fois ! »

Une base de données de 6.000 légionnaires morts pour la France, inhumés en métropole, répertoriés par département, a été expédiée à chaque amicale.

Les sites ‘’sga.memoire des hommes’’ et ‘’memorial.genweb’’ facilitent la conduite des recherches.

 

J. Actions d’entraide - Mme Quilichini.

Assistante sociale, bénévole auprès du bureau, Marie Quilichini présente les nombreuses actions qu’elle a entreprises au profit des anciens ou de leurs ayant droit dans les hôpitaux ou à domicile, dans des domaines très variés : visites, accompagnement, aide au placement, litiges divers, aide à l’emploi, situation de surendettement, grande précarité. Ses interventions efficaces ne se sont pas limitées à la France elles concernent également les blessés des théâtres d’opérations extérieurs.

 

K. La SAMLE – Général Le Flem

Après avoir précisé le rôle de la SAMLE (soutien financier du musée, au rayonnement de la Légion étrangère, aux salles d’honneur et aux mémoriaux), le général rappelle qu’elle n’est pas chargée de diriger le musée.

Au passage, il souligne que les adhérents (parmi lesquels 24 amicales dont 5 à l’étranger) ne sont pas tous à jour de leur cotisation, et donne quelques exemples de soutien apporté par le SAMLE.

« Grand musée » : devant les difficultés à réunir la somme nécessaire à l’ensemble du projet, le parking (phase5) est remis à plus tard. Reste à trouver 1.140.000 € pour les 4 premières phases.

 

L. Intervention du général COMLE – Général Bouquin

Le général fait part de réflexions liées à la mise en cause de la Légion en 2009 et 2010 par la voie des médias. Loin de se limiter à l’exploitation de quelques affaires dont il convient de tirer des enseignements, le déchaînement aux origines diverses auquel on assiste démontre, par son orchestration évidente, une véritable collusion. Si la difficulté à en cerner les motivations ne facilite pas les réactions, il apparaît clairement que la défense de la Légion appartient au politique de. Après avoir évoqué les fragilités de l’institution, ses règles de vie, la réalité sociale de la Légion, le COMLE résume le message simple à faire passer : « Nous sommes une force combattante d’étrangers au service de la France. Dans ce rôle, nous sommes efficaces et notre valeur en opérations est reconnue… Il faut juger cette communauté au regard de sa réussite dans l’exécution des missions confiées ».

De questions et interventions qui suivent, il ressort que la Légion étrangère est finalement assez peu connue et qu’il convient de la faire davantage découvrir aux différents acteurs de la vie sociale et politique.

En l’absence de question particulière, le président suspend la séance qui reprendra à l’issue du déjeuner.

A la reprise de l’assemblée générale, le film « Au cœur de la Légion » est projeté à tous les participants.

 

Réunion du Conseil d’administration

L’ensemble des candidats au renouvellement du tiers du CA a été élu par l’assemblée générale :

Alfonsi Eric, Busnot Jean*, Debruyne Martial*, Dufour Bernard, Habourdin Jean-Albert*, Jacob Jean-Pierre, Morisot Christian*, Nandron Michel, Rideau Robert, Villeneuve Charles.

Le CA comporte désormais 29 membres dont 4 nouveaux (*).

A l’issue, le CA s’est réuni pour désigner le président de la FSALE et son bureau.

Seul candidat à la fonction de président, le général Robert Rideau est reconduit à la tête de la Fédération.

Le président fait alors procéder au vote du nouveau bureau.

 

Président : général Robert Rideau (quittera en 2012 par limite d’âge statutaire).

Vice-président, chargé des amicales à l’étranger : général Jean-Pierre Jacob

Vice-président : général Vittorio Tresti

Secrétaire général : colonel Jean-Albert Habourdin

Communication : colonel Bernard Dufour (assure l’intérim jusqu’à l’arrivée de son successeur)

Reconversion, mémoire : major Hubert Midy

Histoire : lieutenant-colonel Yves Baubiat

Webmaster : M. Eric Alfonsi

Commission sociale : Mme Guillemette de Sairigné, M. Jean Busnot.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui228
mod_vvisit_counterHier6469
mod_vvisit_counterCette semaine14123
mod_vvisit_counterSemaine dernière55172
mod_vvisit_counterCe mois106557
mod_vvisit_counterMois dernier233323
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098082680

Qui est en ligne ?

Nous avons 1334 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13430
Affiche le nombre de clics des articles : 17665688
You are here LEGION ETRANGERE FSALE Fsale Procès-verbal de l’assemblée générale du 26 juin 2010