AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Mot du rédac'chef KB N° 757

Envoyer

Reconnaissance de la Nation...

Le 14 juillet 1939, pour la première fois, les légionnaires défilent à Paris coiffés du képi blanc, ils rejoignent dans la légende leurs aînés du RMLE qui avaient descendu les Champs-Élysées lors du défilé de la victoire en 1919. 700 officiers, sous-officiers et soldats de la Légion étrangère arrivent à Paris le 12 juillet et s'installent à la caserne de Reuilly. Le 14 juillet sous les ordres du colonel Robert, futur chef de corps du 11e REI, le drapeau du 1er Étranger, les sapeurs, la Musique et les compagnies descendent les Champs-Élysées sous les acclamations de la foule.

On retrouve cette même ferveur du public pour le cinquantenaire du défilé du 14 juillet en 1989, la Légion étrangère, alors emmenée par le général Raymond Le Corre, COM.LE (1988-1992) était bien représentée avec la participation de 7 emblèmes des régiments Légion.

Pour les 150 ans du combat de Camerone, la Légion étrangère a réitéré cette année un dispositif conséquent pour sa participation au défilé du 14 juillet. Ils étaient plus de 450 officiers, sous-officiers et légionnaires à descendre la plus belle avenue du monde, avec à leur tête, le général commandant la Légion étrangère. Les applaudissements n'ont pas manqué au passage des képis blancs.

En parallèle des cérémonies de la fête nationale, la Légion a été mise à l'honneur, par trois de ses régiments. Le 20 juin, le 2e REG a reçu une deuxième citation à l'ordre de l'armée pour sa participation aux opérations en Afghanistan et devient le premier régiment de la Légion étrangère à arborer la fourragère aux couleurs de la croix de la Valeur militaire.

Le 11 juillet dans la cour des Invalides, le 2e REP a, lui aussi, été cité à l'ordre de l'armée pour la deuxième fois au titre de l'opération Pamir en Afghanistan, il porte désormais deux fourragères.

Enfin, le même jour, l'étendard du 1er REC recevait la croix de la Valeur militaire pour son intervention au Tchad dans le cadre de l'opération Tacaud en 1978. Ces récompenses viennent marquer la reconnaissance de la Nation pour les divers engagements des régiments de Légion au service de la France, elles soulignent aussi les sacrifices consentis par les légionnaires au cours de ces opérations.

Bonne lecture à tous

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2880
mod_vvisit_counterHier10270
mod_vvisit_counterCette semaine55902
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois117046
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098317779

Qui est en ligne ?

Nous avons 2495 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18027388
You are here LEGION ETRANGERE COMLE Mot du rédac'chef KB Mot du rédac'chef KB N° 757