AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

CHANTS

The windmill

Envoyer

Le chant de la Légion étrangère en Espagne (1835)

Envoyer

Nobles proscrits, ennemis des tyrans,
Réfugiés de tous les points du monde ;
La Liberté vous ouvre d’autres champs,
Où le canon d’un peuple libre gronde.

Refrain
Son bruit par l’orage emporté,
Ébranle la vieille Ibérie,
Combattez pour la Liberté,
Vous reverrez votre Patrie.

Au premier rang, Polonais généreux !
Marchez, l’honneur vous vit toujours fidèles :
Pour vous guider, déjà du haut des cieux,
Votre aigle blanc a déployé ses ailes.

Refrain
La Vierge libre a répété,
En abandonnant Varsovie :
Combattez pour la Liberté,
Vous reverrez votre Patrie.

Enfants du Rhin, si fiers d’être Français,
en vain les rois ont posé des barrières ;
Rappelez-vous qu’en des jours de succès,
La France libre avait d’autres frontières.

Refrain
L’arbre du peuple est replanté
Guerre à mort à la tyrannie !
Combattez pour la Liberté
Vous reverrez votre Patrie.

Du Sud au Nord, bravant tous les climats,
O Légion ! tu portes ta bannière,
Quand l’univers connaîtra tes soldats,
Tu dois enfin cesser d’être étrangère !

Refrain
Tes fils auront droit de cité
Sur une terre rajeunie ;
Combattez pour la Liberté,
Vous reverrez votre Patrie


H.Duthel - Musique de la Légion étrangere - 1967

Envoyer
            
Adieu, Adieu, - Algérie-française - Anne Marie du 3 - Anne Marie du 2 - Aux Légionnaires - J'avait un camarade
Envoyer

Chants oubliés.

Vers le milieu du 19e siècle, le Mexique est, depuis de nombreuses années, agité par des troubles violents.

 

Partisans d'une monarchie contre ceux d'une république, finances lamentables ne pouvant faire face aux engagements pris avec quelques puissances européennes, influences diverses pas toujours désintéressées, poussent Napoléon III à intervenir pour imposer un trône au Mexique, et y placer un archiduc autrichien: Maximilien.


Les opérations militaires débutent en 1862; les Zouaves sont désignés, mais non la Légion. Les officiers subalternes du Régiment étranger - au début de l'année les deux Régiments ont été fondus en un seul - prennent l'initiative d'adresser à l'Empereur, sans passer par la voie hiérarchique, une pétition demandant l'honneur de faire partie de cette nouvelle expédition. Cette manifestation vaut une sanction au plus ancien officier dans chaque grade, mais est couronnée de succès: le 19 janvier 1863, le Colonel JEANNINGROS, commandant le Régiment étranger reçoit l'ordre de préparer:

2 Bataillons à 7 compagnies; la Compagnie Hors Rang; la Musique; le Drapeau; en tout 2.000 hommes.

Le 9 février, le Régiment embarque à Mers El Kebir sur deux navires, le Saint Louis et le Wagram.

 


Vive la Légion !

CHANSON DE ROUTE 


Faite pour le départ de la Légion étrangère,

allant au Mexique,

et chantée sur le théâtre de Sidi Bel Abbès.

Air de la Bretonnière ou du Bataillon d’Afrique.

Du soldat légionnaire,
La vie est tout un roman ;
Demandez-lui s'il préfère
La garnison ou le camp,
Vite il prendra son bidon
Avec armes et bagage.
V'lan ! pour partir en voyage.
Bon ! vive la légion !
V'lan ! pour partir en voyage.
Bon ! vive la légion !

Pour prouver qu'il était brave,
Il s'est montré chaqu'e fois
L'émule heureux du zouave,
Dont on vante les exploits.
Chez lui, l'abnégation
Du courage est la compagne.
V'lan ! pour se plaire en campagne.
Bon ! vive la légion ! 
V'lan ! pour se plaire en campagne.
Bon ! vive la légion !

L'hiver, à la belle étoile,
Vous demandez s'il a chaud
Sous le frêle abri de toile
De la maison Godillot.
Il sait, dans l'occasion,
Fumer pour chauffer sa tente.
V'lan ! pour son humeur charmante.
Bon ! vive la légion !
V'lan ! pour son humeur charmante.
Bon ! vive la légion ! 

Vous l'avez vu se bûcher ;
Tout à l'heure, il ira coudre,
Se laver et se sécher.
Ce soir, à son bataillon,
On peut passer la revue. 
V'lan ! pour sa belle tenue,
Bon ! vive la légion !
V'lan ! pour sa belle tenue,
Bon ! vive la légion !

Au Maroc, en Kabylie,
Il a porté son drapeau 
En Crimée, en Italie, 
L'histoire dit qu'il fut beau.
C'est pourquoi plus d'un tendron
En enfant gâté le traite. 
Vlan pour faire une conquête,
Bon ! vive la légion ! 
Vlan pour faire une conquête,
Bon ! vive la légion !

Son travail et son génie, 
Guidés par d'habiles mains,
Ont doté la colonie
De toits sûrs et de chemins.
Il a la prétention 
D'être bon à toutes choses.
Vlan pour ses métamorphoses,
Bon ! vive la légion ! 
Vlan pour ses métamorphoses, 
Bon ! vive la légion !

S'il aime les aventures.
Aussi bien, on le verra
Se flanquer maintes bitures
De vin blanc de Mascara.
On peut entrer au bouchon
Ouand on s'est battu la veille.
Vlan pour boire une bouteille,
Bon ! vive la légion !
Vlan pour boire une bouteille,
Bon ! vive la légion !                                                       

Faut-il renforcer la troupe
Qui, sans sa cuiller à pot,
Partit pour tremper la soupe
Aux bandits de Mexico ?
I! sait saler un bouillon
D'une manière énergique.
Vlan! pour aller au Mexique,
Bon ! vive la légion !
Vlan! pour aller au Mexique,
Bon ! vive la légion !

 
 

Emile CARRE

 

Stille Nacht

Envoyer
aa

O Tannenbaum

Envoyer
aa

Page 3 sur 3

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6240
mod_vvisit_counterHier7984
mod_vvisit_counterCette semaine6240
mod_vvisit_counterSemaine dernière50736
mod_vvisit_counterCe mois140468
mod_vvisit_counterMois dernier270885
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098841946

Qui est en ligne ?

Nous avons 1622 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13502
Affiche le nombre de clics des articles : 18893907
You are here LEGION ETRANGERE Chants