AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Entraide




Ancien légionnaire à la rue... suite et fin

Envoyer Imprimer PDF
Même s'il est entre de bonnes mains, il est aussi un déserteur de l'institution...

Ancien légionnaire à la rue... suite

Envoyer Imprimer PDF

Notre assistante sociale bénévole a pris contact avec l'intéressé.

Il est entre de bonnes mains.


Ancien légionnaire à la rue

Envoyer Imprimer PDF

Retransmission d'un message reçu sur le courriel de l'Amicale.


En allant apporter des vêtements aux SDF à l'hôpital de Nanterre, j'ai croisé un ancien Légionnaire Belge, il était hospitalisé pour un cancer, c'est un homme vraiment charmant. (il a été ramassé par le 115)

J'ai besoin d'aide pour lui : son matricule : 153569

Son nom Légion : orthographe pas sur du tout : S....... ? H...
Son patronyme : M..... H.....

de 74 à 77 en Corse
5° cie aux Comores ...Mayotte

de 77 à 79 Papeete...Muruoha

J'ai son n° de portable que je peux vous communiquer en MP

Il ne touche pas de pension de la Légion étrangère, ni de la Belgique car la retraite est à 65 ans.

Merci pour votre aide !!!


Des nouvelles de notre ami Freitas hospitalisé depuis un an.

Envoyer Imprimer PDF

Je vous apporte des nouvelles de notre ami hospitalisé depuis une année en milieu spécialisé :

Doucement il reprend et commence à rebouger bras et jambes et à murmurer quelques mots au téléphone avec l 'aide des Infirmières

J'envisage un déplacement pour aller lui sourire et qu'il puisse mettre enfin  un visage sur ma personne .

les nouvelles sont donc rassurantes et il est temps aussi pour moi de lui faire savoir que nous sommes tous à ses cotés .

Marie


L'entraide des anciens de la Légion étrangère

Envoyer Imprimer PDF

Bilan des actions conduites depuis le 5 avril 2011, date de la dernière réunion du comité

Depuis la dernière réunion du comité d’entraide, six dossiers ont été traités par notre assistante sociale bénévole, en liaison avec le Président de la FSALE et le secrétaire général : 

  • M. …, à qui la FSALE avait accordé un secours de 2000 euros le 21/12/2010, a grâce à l’action de notre assistante sociale bénévole, vu sa dette à la banque de France annulée, son invalidité reconnue et perçoit depuis, une pension mensuelle de 700 euros.
  • M. …, qui placé en urgence dans une maison de retraite non conventionnée, ne pouvait en régler la totalité et avait un impayé de 2612,16 euros que la FSALE avait soldé par un secours, a aujourd’hui rejoint une maison de retraite à TOULON, conforme à ses revenus et son dossier est maintenant suivi par le FELE, pour des raisons de proximité.
  • M. …, que nous avons décidé d’aider en dépit d’une fraude manifeste à l’institution, a été dirigé vers Puyloulier, où il s’est à nouveau montré irascible et peu enclin à accepter les règles de vie au sein de l’institution ; il risque donc de ne pas y rester.
  • M. …, SDF sur Paris, doit impérativement récupérer des papiers d’identité pour pouvoir faire valoir ses droits. De nationalité belge, nous lui avons déposé et payé (79 euros) une demande de passeport ; dès lors que ce dernier aura été récupéré, nous l’aiderons à déposer un dossier de retraite, puisqu’il a travaillé quelques années.
  • M. …, âgé de 83 ans et atteint d’un cancer, pour lequel nous avons quelques incertitudes sur son passé de légionnaire est cependant suivi par notre assistante sociale bénévole, qui a démarché son maire et son député (Compiègne), pour lui assurer une fin de vie digne, en milieu hospitalier.
  • M. …, décédé par suicide, pour qui le CBA MORISOT s’était proposé d’aider la famille à « gérer » les cendres, repose désormais en Hongrie où ses restes ont pu être transférés.

S’appuyant sur les cas évoqués, le secrétaire général a souligné à nouveau le dévouement et le travail considérable fourni par notre assistante sociale bénévole, dans la gestion de ces dossiers

Etude des dossiers d’aides individuelles

Deux dossiers sont présentés à la commission :

  • M. …, âgé de 76 ans, malade et alité, pour qui un placement en milieu hospitalier a été demandé, ne parvient pas à subvenir à l’ensemble des besoins nécessaires au maintien à domicile. Aussi en attendant son hospitalisation, le comité décide que le matériel nécessaire à ses soins d’hygiène (alèse, couches et pommade) estimés par devis d’une pharmacie mutualiste de proximité, à 170 euros par mois (avec livraison à domicile), puisse être payé par la FSALE tous les mois jusqu’à son admission en milieu hospitalier et jusqu’à quatre mois au plus (éventuellement prolongés si nécessaire et selon délibérations lors de la prochaine réunion du comité). 
  • M. …, âgé de 74 ans, malade et de plus en plus sourd, vit en Haute Savoie dans des conditions de dénuement avérées (malnutrition), alors qu’il loue un appartement à Paris de 450 euros de loyer mensuel, qu’occupe une personne (??), sans contrepartie financière pour notre ancien, qui touche une retraite de 650 euros. Un signalement et une enquête sociale ont été lancés. Selon les résultats et en attendant de savoir s’il reviendra dans son appartement parisien ou restera en Haute Savoie, la FSALE en liaison avec Maginot et l’AALP, pourraient l’aider à se faire appareiller auprès d’un laboratoire de correction auditive de proximité (coût estimé par devis à 2330 euros).

Etude des dossiers d’aides au titre de la mémoire

Un dossier est présenté à la commission :

Le Président de l’amicale de Toulouse, apprenant que la tombe d’un ancien légionnaire serait récupérée par les autorités communales, a décidé avec son amicale, que « notre » ancien n’irait pas dans la fosse communale et a donc acheté un caveau de six places destiné aux anciens légionnaires sans famille de Toulouse. Le coût de l’opération s’élève à 6398 euros et l’amicale a déjà participé à hauteur de 4260 euros. Un dossier initié par la FSALE a été transmis à la « Fédération Nationale André Maginot » pour lui demander une participation : le comité propose d’aider l’AALE 31 en complément de ce que donnera « Maginot », pour arriver à une somme totale de 2138 euros, montant  restant dû.

Soutien aux blessés et hospitalisés

Le secrétaire général rappelle que notre plan d’action social définit cinq axes majeurs. Le troisième est d’« assurer en complément de l’active (Régiments, GRLE, CABAT …) le soutien de nos blessés ». Comme convenu lors de la dernière réunion du comité, il nous faut maintenant définir une procédure visant à être informé des hospitalisés et à leur rendre visite. Au-delà du réconfort moral, il s’agit aussi d’aider et de soutenir nos hospitalisés, dans de nombreux domaines (administratifs, financiers, réorientation, sorties, information etc. …) ; c’est là aussi une des raisons d’être de nos amicales.

            C’est également une préoccupation forte de la Légion d’active, puisque le Général COMLE a de son côté mis en place une commission au sein de son État-major pour garantir le soutien administratif et social aux blessés et aux familles dans l’urgence, et de les accompagner dans la durée ; il s’agit de la C2AS « Commission d’Accompagnement Administratif et Social ».

            Cette commission, à laquelle la FSALE était invitée à participer (secrétaire général) s’est réunie le 20 juin dernier. Elle suit aujourd’hui 159 personnels au plan administratif [SAI A1 (instance de réforme), SAI A9 (indisponibilité sup. à 2 mois et inf. à 6 mois), SAI A 10 (non activité par CLM ou CLDM) ou non encore SAI], au plan médical ou au plan social. La FSALE, sera destinataire du PV mensuel de cette commission et ce dernier sera notre source d’information des hospitalisés sur l’ensemble du territoire national ; les délégués et les présidents d’amicales seront alors informés de l’hospitalisation d’un des nôtres sur leur zone de responsabilité (ex. Bordeaux, Metz ou Toulouse …). A charge ensuite aux délégués et présidents concernés d’organiser localement, ce soutien aux hospitalisés.

Pour la région parisienne, cette information sera devancée ou complétée par la « SPA des hospitalisés » arrêtée par le GRLE à destination du COMLE dont nous serons également destinataire.

Pour autant, les conditions de visite ne sont pas toujours simples. C’est le cas au sein de l’hôpital PERCY de Clamart où arrivent généralement tous nos blessés des différents théâtres et où une « charte du visiteur », encadrant de façon restrictive les visites a été mise en place.

De ce fait, pour le soutien de nos hospitalisés en région parisienne :

-                     les volontaires (FSALE, amicale de Paris, AALP …) pour visiter nos hospitalisés, devront se faire connaitre pour le 15/09/2011 auprès de la FSALE (secrétaire général), qui les identifiera auprès de l’hôpital PERCY et de la CABAT (réalisation d’un badge nominatif),

-                     la FSALE organisera au siège de la Fédération et avant la fin septembre, une séance d’information au profit de ces volontaires, pour leur permettre d’appréhender au mieux ce type de visite,

-                     l’effort de soutien sera porté prioritairement auprès de nos pensionnaires de l’INI (Institut National des Invalides).


Encore et toujours la revue de presse

Envoyer Imprimer PDF

Ce soir, un cul-de-jatte passera la nuit dehors

Notre bénévole, assistante sociale de la FSALE, a pris contact avec Alison Tassin, de MEDIAPART, qui a rédigé l'article.

Elle aura certainement un complément d'informations, et pourra œuvrer.

 

Alison Tassin a posté le message suivant sur son blog :

Je tiens à vous informer que j'ai été contactée par l'Amicale des Anciens de la légion étrangère qui se propose d'aider Hanz. Ils pourront peut-être faire quelque chose s'il dit vrai.  


Solidarité où es-tu ?

Envoyer Imprimer PDF

Après la revue de presse du jour...

 

Bien reçu ...quelle tristesse !!!! (http://www.aaleme.legionetrangere.fr/index.php/breves/2159-le-sdf-de-78-ans-meurt-seul-dans-le-froid)

Je suis toujours à œuvrer sur le dossier de F.....s ............. j 'ai eu des aveux ........ c'est bien un faux testament et une ingestion de cok .........

Ses sœurs arrivent sur Nîmes ce Samedi elles porteront plainte .

J'ai prévenu des anciens en expliquant une partie de l 'histoire car je veux qu'ils sachent de quoi certains sont capables .

Je travaille sur une prose qui n 'est pas évidente à faire car ma colère s'y ajoute ............. j 'y arriverai !!!

Pour l 'ancien DCD c'est bien triste il me reste juste à essayer de contacter le fils pour lui adresser nos sincères condoléances ....

"""A vos cotés je me retrouve dans une sacrée école de la vie !!!!!!    Dieu ! que j'en suis fière même si celle ci me fait verser des larmes ....j 'en ai souvent versé pour le Légion ................... mais alors jamais de larmes amères ...... juste des larmes de reconnaissance ......... juste des larmes au goût d'une extrême fierté !!! c 'est ainsi que je vois mes réussites .................. dans ce miroir que vos yeux me renvoient !!  ce mot fierté m 'est devenu vital car il était déjà dans mon sang à travers mon père et il prend de l 'ampleur à travers votre sang à tous !!!

NON JE NE REGRETTE RIEN  DU MAL QUE L 'ON M 'A FAIT ET ENCORE MOINS DU BIEN !! JUSTE J 'AI POUR SEUL REGRET CELUI DE N'ÊTRE PAS PLUS TÔT VENUE  OFFICIELLEMENT VOUS TENDRE LA MAIN ...........

JE VOUS AIME TANT !!!

Amitié

Marie


SOS Couple R....x

Envoyer

Menacés d'expulsion suite au décès de leur propriétaire dcd  ,le couple R....x se voient dans l 'obligation de quitter l'appartement  où ils étaient logés depuis trois ans par un ami ancien parachutiste. Le premier étage leur avait été mis à disposition  en échange de petits travaux dans la propriété. L'ex épouse du propriétaire ne ménage pas le couple  en  leur faisant aucune faveur  ,ils se voient donc devant l 'obligation de se séparer de leurs meubles et affaires et remettent les clés de la maison à celle ci .

Un  vendredi ou jacques était allé pour sa séance de chimio ,son épouse avait constaté que l 'électricité ,le gaz le téléphone ont été coupés par l 'ex épouse du propriétaire.

Je suis intervenue sur ce dossier à la demande d'un ancien Para  car Jacques est un de ses ami. Pour essayer de protéger l 'ancien , j 'ai du faire intervenir les gendarmes au domicile du couple pour faire remettre le gaz ,l 'électricité,le téléphone et ai insisté sur une non assistance à personne en danger concernant l 'état de santé de cet ancien officier  gravement malade .

Nous avons du dans l 'attente de trouver une solution de relogement faire placer le couple en maison de repos  ...

Malgré toutes les promesses ,tous les appels d'entraide ,il y a eu très peu de réponses favorables.

Après leur avoir trouvé un premier appartement ,à presque une semaine pour l 'emménager ,l 'agence me téléphone pour me faire savoir que le propriétaire refuse de leur louer .

Je me dois de repartir sur des recherches assez pénibles et je termine par leur trouver un autre appartement dont le bail sera signé dans la semaine à venir et ils pourront emménager le 1er Octobre .

J 'ai fait appel à l 'entraide Paras qui leur permettra financièrement  d'acheter le  nécessaire  pour faire de sorte à ce qu'ils aient un peu de confort  dans ce nouvel appartement. Ces deux derniers mois furent très pénibles mais nous y sommes arrivés ..

Le commandant Jacques R...x est un ancien Para béret rouge et comme j 'ai pu le dire lors de cette demande urgente """c 'est un ancien qui a servi la France !! donc un frère d'arme et je lui devais  aussi de lui tendre la main. Il me reste à souhaiter à ce couple de continuer leur chemin de vie tout en sachant que celle de notre ami en sera bien écourtée par la maladie .

Encore un exemple ou la solidarité est un devoir ,celui de ne jamais oublié ce qui nous rapproche !!

Ce n 'était pas un Légionnaire mais je l 'ai aidé comme pour un des nôtres !!juste que l 'entraide l 'a que pour visage  ,la solidarité !!  

Que Saint-Michel veille sur ce couple et sur tous les frères parachutistes...

Marie


La suite du "terrible témoignage d'un ancien disciplinaire du bagne de Corte"

Envoyer Imprimer PDF

Encore la revue de presse.

Le terrible témoignage d'un ancien disciplinaire du bagne de Corte 160510 

Derrière cet article il y a deux choses :

La vie d'un de nos anciens, et, la présentation qu'en fait un journaliste en quête de sensationnel.

L'essentiel, cet ancien qui parle avec beaucoup de pudeur, et malgré sa souffrance, de ces "brebis  galeuses" et précise : « Vous pouvez tout écrire, mais surtout, ne dites pas de mal de la Légion. Jamais ».

L'assistante sociale de la FSALE a pris contact avec lui, le jour où est sorti l'article, le 16 mai 2010,  car il a aussi besoin d'être aidé.

Et, si, une âme charitable, sur Draguignan, avait un peu de temps a consacré au matricule : 148 462...

Quelle se fasse connaître, soit auprès de notre assistante sociale, soit auprès de l'AALEME : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. qui transmettra.

 

Le 240510, j 'ai donc téléphoné à Monsieur J... N... pour le rassurer et lui faire savoir que vous lui tendiez la main.

Marie.


Le coup de gueule de notre assistante sociale...

Envoyer Imprimer PDF

SAMEDI  24 AVRIL 2010

Hier vers 14H45 un bénévole de la maraude me téléphone pour me faire savoir qu'il a dans son bureau un ancien qui vient d'arriver après avoir marché pendant une semaine pour rejoindre le 8 rue des remparts à Strasbourg afin d'essayer d'obtenir de l 'aide en faisant appel à ma personne ayant déjà eu à porter secours à un ancien dans une situation assez critique.

J'ai du après des recherches, le faire orienter sur le PILE de Strasbourg, ne pouvant joindre le président de l 'amicale du secteur sur l 'instant.

Pas chose facile alors que l'on est vendredi et qu'a cette heure ci tout est fermé pour pouvoir obtenir le moindre renseignement 

Arrivé sur place Monsieur B. B se voit à devoir repartir sans solution pour le week-end alors qu'il est épuisé d'avoir pendant 7 jours marché sans presque pas manger ..............

C'est un peu plus tard, que j'arrive à joindre le Président de l'Amicale qui se met en relation auprès de l 'ancien ...

Cet Ancien qui a effectué 11 ans à la Légion, ne comprend pas que pour une première fois qu'il demande de l'aide, nul ne prend en considération son appel au secours sauf moi !!!!!!

Muni de tous ces papiers militaire, il reste effaré à l'idée de repasser encore la nuit dehors pas loin de ses frères d'arme............ car on lui proposait seulement de revenir au PILE le lundi suivant ......... Pas facile quand on a faim, froid de fatigue et que l'on ne peut plus marcher tellement le corps fait mal...................

Je me trouve moi même à devoir user de toutes mes connaissances pour trouver une âme généreuse pour prendre en soin, gîte et couvert Mr B.B.

Je suis moi même dans l 'incertitude, dans l 'angoisse de savoir qu'il dormirai encore dehors sans manger.

Je fais donc appel à un ancien du Val d'Oise, Monsieur Bernard Dupuis, adjudant retraité, qui cherche avec moi par téléphone de nombreuses solutions ...

Celles ci n'aboutissent à rien, sauf que !!!!!!! Son fils réside à quelques kilomètres de la région ou est posté notre ancien ..................

C'est vers 23H00 qu'il me fait savoir que notre isolé est pris dans ce geste de solidarité par le fils de Bernard qui fait le voyage pour lui offrir de quoi se restaurer et être au chaud .............

Ce matin, je viens d'apprendre qu'il a déjà une proposition de travail et sans doute la proposition d'un hébergement.

Encore un ancien qui me laisse à penser qu'il y a des choses à faire et à revoir dans ce mot """"SOLIDARITÉ """"""

Je ne remercierai pas certaines personnes qui n 'ont fait aucune attention au fait qu'il avait faim et soif .................

Une histoire qui se termine encore bien, mais!!!!!

 

Marie Quilichini


Page 2 sur 3

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4151
mod_vvisit_counterHier7623
mod_vvisit_counterCette semaine19273
mod_vvisit_counterSemaine dernière51371
mod_vvisit_counterCe mois135413
mod_vvisit_counterMois dernier215285
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/097878213

Qui est en ligne ?

Nous avons 1371 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13413
Affiche le nombre de clics des articles : 17339016
You are here Entraide