AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

BAGNOLS Les élèves de la classe défense et citoyenneté formés aux gestes qui sauvent

Envoyer

Objectif Gard

9 décembre 2016

Les jeunes de l'atelier défense et citoyenneté du lycée Sainte-Marie de Bagnols ont reçu un diplôme de formation aux gestes qui sauvent (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les jeunes de l'atelier défense et citoyenneté du lycée Sainte-Marie de Bagnols ont reçu un diplôme de formation aux gestes qui sauvent (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

 

La première promotion de l’atelier défense et citoyenneté du lycée professionnel privé bagnolais Sainte-Marie a reçu mercredi après-midi à la caserne des pompiers de Bagnols-Tresques une formation aux gestes qui sauvent.

Une nouvelle étape dans la formation qui leur est dispensée en partenariat avec le 1er REG de la Légion étrangère de Laudun-l’Ardoise et donc les sapeurs-pompiers bagnolais, sanctionnée d’un diplôme qui leur a été remis mercredi en fin d’après-midi par le président du conseil d’administration du SDIS du Gard Alexandre Pissas.

« En 90 secondes, on peut sauver une vie »

« En 90 secondes, on peut sauver sa propre vie, celle d’un membre de sa famille ou de son voisin », a d’abord rappelé l’élu, chirurgien dans le civil. Un élu qui en a profité pour rappeler que la culture du risque, et donc notamment l’appropriation par le plus grand nombre des gestes qui sauvent, étaient au coeur de la mission interministérielle qui lui avait été confiée en 2015 par l’alors ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

L’appropriation de ces techniques par les plus jeunes a été abordée par Alexandre Pissas : « je suis aussi allé au ministère de l’Education nationale, et ils sont d’accord pour à terme en faire une matière obligatoire au moment du brevet des collèges, et des collègues maires proposent d’essayer de donner une culture du risque dans le cadre des temps d’activités périscolaires. » Et l’élu d’appuyer son propos avec l’exemple des Alpes-Maritimes, où c’est « dès l’école maternelle. »

Les seize jeunes de l’atelier ont donc été formés par des sapeurs-pompiers professionnels et diplômés, contribuant à leur échelle à la grande cause nationale « adoptons les gestes qui sauvent » décrétée en septembre dernier suite aux attentats de Paris, Saint-Denis et Nice.

Thierry ALLARD


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui3508
mod_vvisit_counterHier6861
mod_vvisit_counterCette semaine10369
mod_vvisit_counterSemaine dernière52333
mod_vvisit_counterCe mois172025
mod_vvisit_counterMois dernier227297
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/097464027

Qui est en ligne ?

Nous avons 1313 invités en ligne

aaleme.fr

aaleme.fr les News en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13362
Affiche le nombre de clics des articles : 16743760
You are here BREVES 2016 BAGNOLS Les élèves de la classe défense et citoyenneté formés aux gestes qui sauvent