AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La remontée en puissance des armées françaises se confirme en 2017 et au-delà

Envoyer

Défense globale

11/08/2016

http://defense.blogs.lavoixdunord.fr/media/01/00/3526784463.jpg

La Décision ministérielle (DM) de la Défense de fin juillet confirme l'arrêt des déflations dans les armées jusqu'en 2019. Pour la deuxième année consécutive, les effectifs seront donc en augmentation en 2017 (+ 400 après le sursaut de 2016 avec 2 300 embauches). Comme sur cette photo du 29 juin de la cérémonie d'installation de la 13 DBLE au camp du Larzac (photo armée de terre). L'effort se porte sur les unités opérationnelles, la cybersécurité, le renseignement et la fonction protection en raison du niveau actuel de menaces. Pour le détail des diverses restructurations et créations en 2017 et d'ici 2019, c'est à lire par ici... Il y en a pour tous les goûts et les services.

Armée de terre

- 13e DBLE (demi-brigade de la légion étrangère) à La Cavalerie (Aveyron) : création de trois compagnies d'infanterie et d'une compagnie d'appui, renforcement de la compagnie de commandement et de logistique. Pour passer de 450 à 1 500 légionnaires en 2018.

- 5e RD (régiment de dragons) à Mailly-le-Camp (Aube) : renfort de 225 personnels avec la création de deux escadrons de chars Leclerc, d'un escadron de reconnaissance et d'intervention et d'une compagnie de combat VBCI. Le  5e RD devient un régiment de la force Scorpion tout en restant responsable du centre d'entraînement au combat (CENTAC).

- Réorganisation du maintien condition opérationnelle en deux niveaux, industriel et opérationnel.

- CRR-FR : renforcement des moyens d’appui au commandement.

- Densification des capacités cyber et renseignement.

- Etats-majors de la 1re division à Besançon et de la 3e division à Marseille : création de structures d’assistance militaire opérationnelle.

- 503e régiment du train à Nîmes, 511e régiment du train à Auxonne, 516e régiment du train à Ecrouves : dissolution de pelotons de régulation renseignement et des pelotons de régulation gestion.

- État-major spécialisé pour l’outre-mer et l’étranger (EMSOME) : début du déménagement de Rueil-Malmaison
vers Paris en 2017 et 2018.

- Service militaire volontaire : ouverture d’un quatrième centre du Service militaire volontaire (SMV) à Châlons-en-Champagne en janvier 2017.

Marine nationale

- Nouveaux équipages : un second pour les bâtiments multimissions Champlain (La Réunion) et Francis Garnier (Martinique) ; un second pour le navire logistique polaire Astrolabe (La Réunion) ; le premier équipage du deuxième bâtiment de soutien et d’assistance hauturier (Brest).

- Dissolutions d'équipage avant réaffectation : frégate Montcalm (Toulon), bâtiment amphibie de transport léger Dumont d’Urville (Fort-de-France), patrouilleurs La Capricieuse et La Gracieuse (Guyane), équipage rouge du sous-marin nucléaire d’attaque Rubis.

- Renforcement des unités de protection à Brest, Toulon et Cherbourg.

- Renforcement des unités agissant pour la défense maritime du territoire ou contribuant au renseignement à Brest, Lorient, Toulon et Cherbourg.

- Création d’un peloton de surveillance maritime et portuaire (gendarmes maritimes) à Dunkerque-Calais.

- Renforcement des centres opérationnels à Brest, Toulon, Cherbourg et Paris.

- Renforcement d’unités contribuant à la résilience des forces à Brest, Lorient, Toulon et Cherbourg.

- Renforcement des effectifs dédiés à la cybersécurité à Brest, Toulon, Cherbourg et Paris.

- Renforcement de l’accompagnement assuré au profit des contrats d’exportation à Toulon et Paris.

- Renforcement de l’équipe dédiée à la mise en place du logiciel « Source Solde » à Tours.

- Réductions de postes au sein des fonctions formation, maintien en condition opérationnelle et chaîne logistique.

Armée de l'air

- création d'un commando spécialisé issu du transfert du commando parachutiste de l’air n° 30 de la base aérienne 106 de Bordeaux-Mérignac vers la base aérienne 123 d’Orléans ; transfert d'autres personnels du CPA30 vers le commando force protection de la BA115 d'Orange et vers la BA120 de Cazaux.

- Transfert de l’escadron de chasse 2/4 La Fayette de la BA125 d’Istres vers la BA113 de Saint-
Dizier, en vue de sa transition sur Rafale.

- Préparation de l’arrivée de l’A330 MRTT sur la BA125 d’Istres.

- Montée en puissance de la flotte C130J sur la BA123 d’Orléans.

- Montée en puissance de la capacité Reaper sur la BA709 de Cognac.

- Transfert de la flotte Puma de la BA120 vers la BA126 de Venteseri-Solenzara.

- Montée en puissance du centre de simulation Rafale de Mont-de-Marsan.

- Renforcement des capacités des domaines protection, renseignement et cyberdéfense du commandement et de la conduite des opérations aériennes, de l’accompagnement des forces (systèmes d’information
et de communication, infrastructures de déploiement) et des forces spéciales.

- Déflation d’effectifs liée à la décroissance de la flotte C160 et à l’optimisation des états-majors (commandement
des forces aériennes, SIMMAD, direction des ressources humaines, centre d’expertise aérienne militaire).

Service de santé des armées

- Rationalisation des Hôpitaux d’instruction des armées (HIA) hors plate-forme.

- Concentration des écoles de formation sur le site de Bron.

- Création de centres médicaux des armées de nouvelle génération (CMA NG) par fusion de centres existants.

Direction du renseignement militaire (DRM)

- 323 postes supplémentaires entre 2017 et 2019, dont 135 en 2017. Dans les domaines de la géomatique, le cyber, le contre-terrorisme, la recherche humaine et le renseignement d’origine image. Renforcement des systèmes d'information et de communication.

- Montée en puissance à Paris et Creil du CI3RH (Centre interarmées de recherche et de recueil du renseignement
humain), du CRAC (Centre de recherche et d’analyse cyberdéfense) et du CRGI (Centre de renseignement géospatial interarmées).

- Renforcement du Centre de formation et d'emploi relatif aux émissions électromagnétiques (CFEEE) à Creil.

- Arrivée à Creil à l'horizon 2019 du Centre de formation interarmées du renseignement (CFIAR).

Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information de
la défense (DIRISI)

- Rééquilibrage des Centres nationaux de mise en oeuvre des systèmes d’information (CNMO-SI) à la suite de la fermeture de celui de Brétigny-sur-Orge. A Châteaudun, le CNMO-SI est maintenu, contrairement au Centre de développement des applications de la défense (CDAD), dont les effectifs seront transférés dans les quatre autres centres de développement.

- Transfert du CIRISI de Châlons-Chanzy vers Mourmelon.

- Densification du soutien de proximité.

- Réorganisation de la chaîne cybersécurité.

Service des essences des armées (SEA)

- Dissolution du dépôt essences air (DEA) de Creil.

- Restructuration du Centre de ravitaillement des essences (CRE) de Sarrebourg.

- Transformation en annexes du DEA de Salon-de-Provence et du Dépôt essences de l’aéronautique navale (DEAN) de Hyères qui sont rattachés respectivement au DEA d’Istres et au dépôt marine (DEMa) de Toulon.

- Densification de la Direction de l’exploitation et de la logistique pétrolières interarmées de Nancy et de la base pétrolière interarmées de Chalon-sur-Saône.

- Sur la période 2018-2019, fermeture du DEALAT de Dax (mais externalisation annulée), annulation de la fermeture du CRE de Bouy, report des fermetures du DEA de Tours et du CRE de Tours-Monnaie, prévue en 2019 (en raison du maintien de la BA de Tours).

Service interarmées des munitions (SIMu)

- Fermeture sur 2017 et 2018 du dépôt de munitions de Salbris. En 2019, de celui de Neubourg. Report de la fermeture du dépôt de Fontvieille (en attente de la rénovation de celui de Miramas).

- Passage de sept à quatre Établissements principaux des munitions (EPMu).

Forces de souveraineté

- Déflations dans les groupements de soutien des bases de défense du SCA et les détachements de la DIRISI.

Forces de présence

- Trois bases opérationnelles avancées (Djibouti, Côte d’Ivoire et Émirats Arabes Unis) et deux pôles opérationnels de coopération (Gabon et Sénégal).

- Renforcement en Côte d'Ivoire et dans une moindre mesure à Djibouti des capacités de commandement et d’anticipation, de l’aéromobilité et du maintien en condition opérationnelle.

- Montée en puissance aux Emirats arabes unis du 5e régiment de cuirassiers, créé en juin 2016.

Direction générale de l'armement (DGA)

- Allègement de déflations en matière de sécurité et de cyberdéfense.

- Création d’un métier unique de soutien.

Secrétariat général pour l'administration (SGA)

- Atténuations des déflations en faveur du renforcement des opérations de protection des sites et du soutien opérationnel.

Direction des ressources humaines du ministère de la Défense (DRH-MD)

- Regroupements d'antennes de l’Agence de reconversion de la défense (ARD) sans suppressions de postes.

- Réorganisation territoriale du Service de l’accompagnement professionnel et des pensions (SA2P). Transfert des compétences des Échelons sociaux d’encadrement (ESE) et des Échelons sociaux d’encadrement et de délivrance des prestations sociales (ESEP) vers des Centres territoriaux d’action sociale (CTAS) qui se substitueront
aux Pôles ministériels d’action sociale (PMAS).

Service d’infrastructure de la défense (SID)

- Montée en puissance des « ESID référents » (Établissements du SID).

- Adaptation au nouveau modèle de l’armée de terre, au passage de la Force opérationnelle terrestre à 77 000 femmes et hommes, au Service militaire volontaire et à la protection des sites.

Direction de la protection et de la sécurité et de la défense (DPSD)

- Renforts en effectifs répartis sur 4 ans.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2922
mod_vvisit_counterHier9763
mod_vvisit_counterCette semaine12685
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois136190
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098336923

Qui est en ligne ?

Nous avons 2109 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18058743
You are here BREVES 2016 La remontée en puissance des armées françaises se confirme en 2017 et au-delà