AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Sacré RMLE !‏

Envoyer

Il y a du vrai dans les argumentaires exposés aussi bien par le Commandant que par le Major, et à mon sens, tous les 2 ont raison :

Il faut se retourner vers l’organisation de l’armée coloniale française issue des lois de 1876, revues en 1900, et qui donnent la composition des unités.

Il est précisé que…..

2 régiments regroupés sous un même commandement en vue d’opérations prennent l’appellation de Régiment de Marche !

Ce fut le cas au Tonkin comme à Madagascar dans ces années la, et la décision revenait au commandant supérieur des troupes engagées, dans le cas de Madagascar, au général GALLIENI qui cumulait avec le fonction de gouverneur….

Donc, 1er RE et 2°RE, déjà grosses unités sans rapport avec les régiments actuels, fusionnant dans le cadre précis d’une opération programmée, appellation : Régiment de Marche de la Légion Etrangère.

Il s’agissait bien d’initiatives locales, au Tonkin comme à Madagascar, et cette dénomination cessait dés que le conflit localisé était terminé, souvent après 1 année d’opérations.

Donc, la aussi, il ne pouvait y avoir de drapeau d’unité, puisque la fusion des unités ne dépendait pas de Paris ministère de la guerre. Une seule grosse unité avait eu un emblème, celle d’Algérie, décidée à Paris.

Nos légionnaires dont les tombes RMLE (parfois 1er RMLE, parfois 2e RMLE) se trouvent dans 4 à 5 cimetières connus dans le nord, (une 15aine) sont bien dcd sous l’étiquette RMLE, ce qui n’enlève absolument rien à l’officialisation parisienne du RMLE de 1915, qui fait état de filiation des anciens RMLE opérationnels ! Un historien légion pointu et ayant accès aux JMO trouvera sans le moindre doute d’autres RMLE dans les années suivantes, nos légionnaires parachutistes en parlent également.

Un point d’histoire qui nous rassemble, notre Légion Etrangère !

Et surtout, ne perdons pas de vue (porte ouverte), dans ces années la, il n’y avait pas d’internet…d’où les publications dans les journaux officiels de Madagascar, qui n’avaient nullement besoin de l’officialisation de Paris.

Amitiés Légionnaires,

YG.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5336
mod_vvisit_counterHier8460
mod_vvisit_counterCette semaine23559
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois147064
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098347797

Qui est en ligne ?

Nous avons 1776 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18073740
You are here BREVES 2016 Sacré RMLE !‏