AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Pied-noir, chef de harka et sans état d’âme

Envoyer

 

 

Jean-Jacques Hanriot

  • Discipline : temoignages

  • Parution : 10-04-2013

  • Auteur : Jean-Jacques Hanriot

  • ISBN : 978-2-312-00866-0

  • Format : 150x230 mm

  • Nombre de pages : 428

  • Série / Collection : Les Editions du Net

 

Resumé

L’auteur raconte son histoire et celle de sa famille :

– La légende familiale constituée des souvenirs racontés par les parents et qui résument l’aventure humaine d’une famille de pied noir arrivée en Algérie vers 1850.

– De sa naissance avec ses souvenirs vécus et les choses qu’il a vues et auxquelles il a participé jusqu’à son départ pour le service militaire.

– Sa guerre d’Algérie comme chef de harka dans le Constantinois, ses joies, ses peines, ses peurs, et surtout l‘amour qu’il a éprouvé pour ces hommes qui ont servi sous ses ordres ainsi que pour leur famille, et leur abandon par l’armée.

C’est aussi l’évocation de petites histoires qui décrivent la vie d’un chef de section de 20 ans, perdu dans la montagne et qui doit tout résoudre seul. C’est en résumé la synthèse de 21 mois à beaucoup marcher, à beaucoup observer, à beaucoup chercher, à se battre un peu mais avec intensité et à aiguiser la patience.

C’est le retour à Alger en janvier 1962 avec tous ces morts et ces violences, puis c’est la fin d’une vie en Algérie heureuse, l’autre va commencer en métropole en juillet 1962.

Auteur

L’auteur est né le 18 juin 1939 en Algérie d’une famille arrivée là-bas vers 1850. De 1939 à 1959, une vie heureuse et insouciante dans une Algérie tranquille. En 1954, les « événements ». Le début d’une vie difficile mais toujours insouciante. Les études pour passer un baccalauréat, les préparations militaires. En 1959, le service militaire avec l’entrée à l’École Militaire d’infanterie de Cherchell, et 27 mois comme chef de harka dans le constantinois. En 1962 c’est le début d’une carrière militaire en métropole dans l’infanterie, le génie et la légion qui s’achève en juin 1995 après 36 ans de service comme lieutenant-colonel chef de corps du Centre Mobilisateur n° 27 à TARASCON. En 1995 la retraite passée en études à l’université pendant 7 ans pour se terminer en 2002, par un doctorat « d’histoire militaire et d’étude de défense » à l’Université Paul Valéry de Montpellier. Il est marié, avec quatre enfants et six petits-enfants, et est domiciliés en Avignon.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4127
mod_vvisit_counterHier8487
mod_vvisit_counterCette semaine30837
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois154342
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098355075

Qui est en ligne ?

Nous avons 2748 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18085509
You are here BREVES 2013 Pied-noir, chef de harka et sans état d’âme