AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Une vie de légionnaire chez Nimrod

Envoyer

le Lundi, 11 mars, 2013

Le récit passionnant d’une carrière hors du commun à la Légion Étrangère. 

Nimrod nous signale la parution le 15 mars d’un document biographique sur un parcours exceptionnel : l’adjudant-chef Jean-Claude Saulnier a passé 34 ans au sein de la Légion Étrangère. L’Afrique, le Liban, les Balkans, l’Afghanistan… Le légionnaire a été de tous les théâtres d’opérations pour se battre pour le drapeau français.

C’est un engagement qui force l’admiration. Le récit revient bien sûr sur son instruction en 1978, ses premiers pas de légionnaire au Zaïre lors de l’opération Bonite, sa vie au 2e REP, un régiment qu’il n’a pas quitté durant 31 ans.

Tout au long de l’ouvrage, le lecteur est immergé dans des scènes concrètes de combat, parfois de haute intensité, qui démontrent les véritables savoir-faire qui font honneur à l’armée de terre. Des compétences que le 2e REP met en pratique encore aujourd’hui avec talent dans les Ifoghas au nord-Mali.

Malgré quelques longueurs qui, à mon sens, usent parfois l’attention du lecteur dans le véritable sens du récit, c’est un témoignage passionnant sur ce que nos légionnaires ont accompli en Afghanistan au cours de la dernière décennie. Notamment à Tagab, une FOB française où les combats ont été particulièrement durs, une zone où des soldats français y ont laissé la vie pour faire reculer les talibans.

Jean-Claude Saulnier montre, s’il fallait en douter, que les légionnaires sont des hommes et qu’il a connu lui aussi le cafard du légionnaire lors de sa mise à la retraite en 2011. Pourtant, il ne manque pas de souligner que s’il avait 35 ans de moins, il n’hésiterait pas à recommencer ! Pour mieux comprendre ce courage, il faut lire le livre.

« Au mois de mai 1978, jeune légionnaire à peine sorti de l’instruction, Jean-Claude Saulnier, alias Julien Soral, participe avec le 2e régiment étranger de parachutistes à la dernière grande opération aéroportée de l’armée française sur Kolwezi, où il reçoit sa première blessure et conquiert son premier titre de gloire. En 2010, alors au faîte des honneurs, chevalier de la Légion d’honneur, médaillé militaire, adoubé dans l’ordre restreint des maréchaux de la Légion étrangère, l’adjudant-chef Saulnier mène sa dernière campagne en Afghanistan en tant que président des sous-officiers du 2e REP au sein de la Task Force Altor.

Au cours de ses trente-quatre années à la Légion étrangère dont trente et un ans au 2erégiment étranger de parachutistes, Jean-Claude Saulnier aura été l’acteur et le témoin des formidables mutations technologiques, stratégiques et humaines qui ont fait de la Légion étrangère une force d’intervention projetable parfaitement adaptée au rôle de la France dans le monde ».

Une vie de légionnaire – Editions Nimrod – 400 pages / 21€


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui350
mod_vvisit_counterHier8487
mod_vvisit_counterCette semaine27060
mod_vvisit_counterSemaine dernière62361
mod_vvisit_counterCe mois150565
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098351298

Qui est en ligne ?

Nous avons 1462 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18078982
You are here BREVES 2013 Une vie de légionnaire chez Nimrod