AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Légionnaire-officier : le général Zinovi PECHKOFF

Envoyer

Publié le 4 mai 2015 par légionnaires-officiers

Portrait de Zinovi Pechkoff par V.Choukhaeff

Portrait de Zinovi Pechkoff par V.Choukhaeff

Zinovi Sverdloff, né à Nijni-Novgorod le 16 octobre 1884, d’une modeste famille de cette ville située au confluent de la Volga et de l’Oka, célèbre par sa manifestation commerciale annuelle. L’enfant devint assez vite orphelin et, sans ressources, réussit à survivre en accomplissant d’humbles tâches.

Les années passant, il fut sans doute mêlé à des mouvements subversifs, quoi qu’il en soit, sa vie sera toujours entourée d’un certain mystère. Le nom qu’il devait placer dans les premiers rangs de la hiérarchie militaire française fut celui d’un paysan russe qui adopta ce jeune homme perdu, tout au début du siècle. Ce nom, celui d’Alexis Pechkoff n’éveille guère en nous de souvenirs, nous connaissons par contre le pseudonyme de son possesseur : Maxime Gorki, Zinovi Pechkoff vécut donc quelques années durant avec Gorki, puis fit vraisemblablement une fugue qui l’amena en Nouvelle-Zélande. La vie calme de Capri , de Sorrente, ne lui plaisait sans doute pas, il rêvait d’aventures. Lorsqu’il eût retrouvé son père adoptif, il gagna la France avec celui-ci, qui s'exilait pour fuir le régime tsariste. Lorsque Gorki revint en Russie, Zinovi demeura en France et, en août 1914, contracta un engagement dans la Légion étrangère. Grièvement blessé en 1915, il subit l’amputation d’un bras. Il suivit le comte de Martel dans une mission que celui-ci accomplit auprès de l’amiral Koltchak, commandant les forces russes blanches en Sibérie, puis auprès du général Denikine, en Crimée. C’était l’époque où l’on se figurait, à l’occident, pouvoir juguler le mouvement bolchevik.

Pendant ce temps, le frère de Peckoff – frère par le sang – compagnon de Lénine, devenait premier président du comité exécutif central d’U.R.S.S, c’est à dire, en quelque sorte, chef de l’Etat. L’histoire a retenu, à ce titre, le nom de jakob Sverdloff.

Zinovi acquit la nationalité française en 1923 et poursuivit une carrière tout à tour diplomatique et militaire. Chef de bataillon, il fit la campagne du Rif, au Maroc, en 1925, fut blessé, resta attaché pendant quelques temps à l’état-major du général Lyautey, reçut une nouvelle blessure dan le djebel Sagho en 1934. Entre-temps, il avait été au Levant avec le haut-commissaire Ponsot, avait exercé des fonctions administratives dans le Liban-Sud. En 1940, il n’hésita pas et rejoignit Londres en passant par New York. Le général de Gaulle n’eut garde de ne pas employer selon ses moyens cette recrue de choix. Il représenta le chef de la France Libre d’abord auprès du maréchal Smuts, en Afrique du Sud, puis il fut chef de la mission diplomatique en Chine, à Tokio, après la capitulation japonaise et à Tchoung King, auprès de Tchang-Kaï-Chek. Il était général de brigade depuis 1943.

Général de Corps d’armée, Pechkoff prit sa retraite en 1950, à l’âge de soixante six ans. Il accomplit cependant une mission à Formose pour annoncer à Tchang-Kaï-Chek que la France allait reconnaître officiellement la Chine de Mao et il représenta le gouvernement français aux obsèques du général Mac Arthur.

Le général Pechkoff est mort le 26 novembre 1966. Il était âgé de quatre-vingt-deux ans. Il fut inhumé au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-bois et l’on grava sur sa tombe : « le légionnaire Zinovi Pechkoff ». Il était grand-croix de la Légion d’honneur, médaillé militaire.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7932
mod_vvisit_counterHier10270
mod_vvisit_counterCette semaine60954
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois122098
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098322831

Qui est en ligne ?

Nous avons 2013 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 18038236
You are here ARTICLES 2015 Légionnaire-officier : le général Zinovi PECHKOFF