AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La Légion étrangère inaugure sa crèche de Noël à Lille

Envoyer

Lille et sa région

Vendredi 14 décembre 2012

La Légion étrangère a inauguré vendredi à Lille sa crèche de Noël traditionnelle, entourée de "tableaux" sous forme de dioramas évoquant les théâtres de guerre africain et afghan où elle a été engagée.

Le public est invité à visiter cette fin de semaine la crèche, installée dans la résidence du commandant des Forces terrestres françaises, le général Bertrand Clément-Bollée.

"On décrit parfois la Légion étrangère trop souvent repliée sur elle-même et au sein de laquelle on cultiverait la légende, le mythe, le mystère, le secret... il n'en est rien", a déclaré devant des dizaines d'invités, dont nombre d'anciens légionnaires, le lieutenant-colonel Thierry Morvan, commandant le groupement de recrutement de la Légion, qui compte 12 postes à travers la France dont un à Lille.

La tradition de la crèche dans ce corps d'élite constitué il y a 181 ans, et dont aujourd'hui environ 70% des effectifs sont étrangers, remonte aux années 1850.

Elle est l'occasion pour des hommes souvent isolés, qui ont perdu le contact avec leurs proches et leurs pays d'origine, de se retrouver dans une ambiance chaleureuse, indépendamment de leurs croyances religieuses, a souligné l'officier.

Des soldats ont fabriqué une crèche traditionnelle qu'ils ont entouré de reconstitutions en miniature montrant des paysages exotiques --le "tableau" africain est orné de baobabs autour d'un village dans la savane, l'afghan d'un paysage aride et escarpé dominant des vallées vertes--, souvenirs des opérations de la Légion.

Un troisième "tableau" montre une femme au foyer, attendant l'appel de son compagnon, en mission lointaine. "Une pensée pour la famille restée au pays", a commenté le lieutenant-colonel.

A Noël, parfois période de nostalgie, "pas un homme ne reste seul, pas un homme ne doit rester seul", a-t-il ajouté, reprenant un leitmotiv de la formation des légionnaires, qui, au combat, ne doivent jamais laisser derrière eux un camarade. C'est aussi dans la tradition de la Légion, qui est tout à la fois "la patrie" et "la famille" du légionnaire.

Le général Clément-Bollée, lui-même ancien officier de Légion, a souligné à l'AFP que ce corps, aujourd'hui fort de 7.000 militaires --soit 10% des 72.000 hommes sous son commandement-- , "a su garder sa place et son originalité à travers la modernisation des forces engagées depuis la professionnalisation des armées engagée en 1996".

"Aujourd'hui la Légion sert non pas de modèle, mais bien de référence", a-t-il estimé, en indiquant qu'il allait passer la soirée de Noël avec les quelque 180 légionnaires déployés par la France dans les Emirats arabes unis.

AFP

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1023
mod_vvisit_counterHier9393
mod_vvisit_counterCette semaine18912
mod_vvisit_counterSemaine dernière41693
mod_vvisit_counterCe mois80056
mod_vvisit_counterMois dernier224610
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098280789

Qui est en ligne ?

Nous avons 947 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13462
Affiche le nombre de clics des articles : 17960531
You are here ARTICLES 2012 La Légion étrangère inaugure sa crèche de Noël à Lille