AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Lieutenant-Colonel Jules GAUCHER

Envoyer



13/03/54 - Lieutenant-Colonel Jules GAUCHER (49 ans) 13eme DBLE
Il intègre la promotion « Maréchal Galliéni » à l’école spéciale militaire de Saint-Cyr. Sorti diplômé de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1929, il est nommé sous-lieutenant. Il sert alors en Algérie au 23e régiment de tirailleurs algériens de 1929 à 1931.

Affecté à la Légion étrangère en 1931, il continue à servir en Afrique du nord au sein du 1er régiment étranger puis du 3e régiment étranger d'infanterie au cours de la pacification du Haut Atlas et du sud-marocain. En 1938, il est promu au grade de capitaine et affecté au 1er bataillon du 5e régiment étranger d'infanterie au Tonkin.


Seconde Guerre mondiale

Il commande une compagnie lors des combats contre les Japonais en 1940 et contre les Siamois en 1941. Il est à la tête du 1er bataillon lorsque les Japonais déclenchent leur coup de force sur le Tonkin en mars 1945 et passe la frontière chinoise le 1er mai 1945 avec le reste de son unité lors de la retraite de la colonne Alessandri. Il prend ensuite la tête du bataillon de marche composé des survivants du régiment et le ramènera au Tonkin en 1946, après avoir parcouru plus de 3 000 kilomètres à pied.
Promu chef de bataillon la même année, il rejoint le Dépôt commun des régiments étrangers (DCRE) à Sidi-Bel-Abbès puis la 13e Demi-brigade de Légion étrangère.


Indochine 1950-54

En 1949 il est désigné pour l’Extrême-Orient afin de prendre le commandement du 3e bataillon de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (III/13 DBLE). Le 9 avril 1950, il est rapatrié sanitaire.
En oct. 1951 il est promu au grade de lieutenant-colonel et repart quelques mois plus tard pour l’Extrême-Orient Indochine. De retour à la 13, il prend les fonctions de commandant en second du régiment, puis celles de chef de corps le 1er sept. 1953. Sous son commandement, ses unités s'illustrent au cours de la guerre d'Indochine, notamment dans le Delta et lors de la bataille de Hoa Binh (1951-1952).


Dien Bien Phu 1954 

Il est désigné pour prendre le commandement du groupe mobile 9 au cours de la bataille de Dien Bien Phu. Cette unité comprend 3 bataillons d'infanterie (1/13 DBLE, 3/13 DBLE et III/3 RTA) ainsi qu'une batterie d'artillerie (III/10 RAC). Elle s'installe sur le point d'appui Béatrice.
Le 13 mars 1954 à la tête de ses légionnaires en défendant le point d’appui « Béatrice », il tombe en pleine bataille à Diên Biên Phù sous les assauts de la division 312, lorsque qu'un obus de 105 mm, tiré par les soldats du Việt Minh sur le poste de commandement, est tiré et détruit le poste.

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6345
mod_vvisit_counterHier7426
mod_vvisit_counterCette semaine13771
mod_vvisit_counterSemaine dernière55172
mod_vvisit_counterCe mois106205
mod_vvisit_counterMois dernier233323
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098082328

Qui est en ligne ?

Nous avons 1233 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13430
Affiche le nombre de clics des articles : 17665113
You are here ARTICLES 2011 Lieutenant-Colonel Jules GAUCHER