AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

2016

Corse : un exercice militaire suscite la panique dans le village d’Ota

Envoyer

mardi 25 octobre 2016

Les militaires du 2e REP de Calvi ont investi au petit matin le village d'Ota au cours d'un exercice tenu secret

Les militaires du 2e REP de Calvi ont investi au petit matin le village d'Ota au cours d'un exercice tenu secret © Maxppp - .

Le réveil a été difficile ce mardi 25 octobre pour les habitants d’Ota, en Corse du Sud. Non avertis, certains d’entre eux se sont retrouvés nez à nez avec des militaires du 2e REP de Calvi qui effectuaient des exercices dans le village.

Les militaires du 2e Régiment étranger de Parachutistes étaient à pied d’œuvre ce matin dans les proches environs du village d’Ota. L’exercice n’avait rien d’extraordinaire, si ce n’est que la population n’a pas été prévenue de l’opération d’entrainement qui était menée sur leur commune.

Conséquence, la panique a gagné de nombreuses personnes. Pascal, habitant de Ota, a eu très peur et considère, dans le contexte actuel, que les choses auraient pu mal finir. « Mon fils est parti travailler ce matin à 6h30. Il fallait voir. Il en sortait de tous les côtés. C’est de la folie de faire des choses pareilles. Il y aurait pu y avoir un massacre ce matin. Nous sommes tous chasseurs, nous sommes tous armés. On aurait pu faire un carnage. Ils étaient au moins 300, ça mitraillait partout dans le village. On se serait cru en guerre. J’ai appelé la gendarmerie qui n’était pas au courant. C’est n’importe quoi. Avec tout ce qui se passe maintenant, on ne fait pas des choses comme ça. Quand on fait de telles opérations on prévient la population. C’est inadmissible. »


Aveyron : Jean-Yves Le Drian en visite au camp militaire de La Cavalerie

Envoyer

Accueil Midi-Pyrénées

Par Marie Martin Publié le 21/10/2016

Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian est en visite dans l'Aveyron, vendredi 21 octobre. Il a notamment passé en revue la treizième demi-brigade de la Légion étrangère, récemment installée sur le plateau du Larzac.

Jean-Yves Le Drian au camp militaire de La Cavalerie. © Rouzane Avanissian/France 3 Quercy-Rouergue

© Rouzane Avanissian/France 3 Quercy-Rouergue Jean-Yves Le Drian au camp militaire de La Cavalerie.

La visite était programmée depuis longtemps mais avait dû être reportée à deux reprises.
C'est maintenant chose faite. Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a officialisé vendredi matin l'installation de la treizième demi-brigade de la Légion étrangère, qui a pris ses quartiers sur le plateau du Larzac, au mois de juin dernier. 

La 13e DBLE est un régiment d’infanterie de nouvelle génération de l’armée de Terre, « au contact », équipé de VAB (véhicule de l’avant blindé) avec un effectif de 450 hommes. Qui pourrait monter à 1 200 en 2017. 

Une implantation que le ministre a salué comme un "succès", 50 ans après la forte opposition à la création d'un camp militaire sur le Larzac. 

Vendredi après-midi, Jean-Yves Le Drian a signé une convention de partenariat avec le Parc naturel des grands Causses portant sur les futurs aménagements du camp militaire et leur dimension environnementale.

Voir ici le reportage de Rouzane Avanissian et Luc Tazelmati, de France 3 Quercy-Rouergue :

Visite Jean-Yves Le Drian au camp militaire de La Cavalerie


Les tatouages de la Légion étrangère

Envoyer

France2.fr

07/09/2016

Découvrez comment le tatouage est devenu une véritable institution dans la légion étrangère !


Philippe Maine, périgourdin et héros de la Légion Etrangère

Envoyer

Accueil Aquitaine

Par Sébastien Bouwy Publié le 06/09/2016

Chaque année, la légion étrangère rend hommage au périgourdin Philippe Maine, un des trois rescapés de la bataille de Camerone au Mexique.Dans son dernier livre, Guy Penaud nous fait revivre son parcours mouvementé.

Guy Penaud parle du capitaine Philippe Maine  -  France 3 Périgords  -  Sébastien Bouwy

Philippe Maine est né à Mussidan, son père exilé espagnol est un des meilleurs maîtres bottiers de la région. Très vite, Philippe rêve de nouveaux horizons, il s'engage dans l'armée et vivra quelques grands moments de l'histoire militaire française. C'est lui qui à l'issue du siège de Sébastopol en Crimée, plantera le drapeau tricolore, il est fait à cet effet, chevalier de la légion d'honneur. Il participe à la désastreuse campagne de 1870 à Bazeilles. Il est fait prisonnier à Sedan et s'échappera dans un remake de la "Vache et le prisonnier" en se faisant passer pour un laitier.


La bataille de Camerone


Mais Philippe Maine est surtout connu pour avoir livré un combat héroïque à Camerone au Mexique. Assiègé dans une hacienda par des milliers de mexicains Philippe Maine fait partie des 3 seuls rescapés du combat.¨Parlant espagnol, il  va entamer le dialogue avec ses adversaires. Chaque année, le 30 avril, la légion étrangère rend hommage partout dans le monde au célèbre combat et au périgourdin.

Capitaine retraité, Philippe Maine se repliera à Douzillac en Dordogne à la fin de sa vie. Et même son enterrement fût agité comme nous le raconte son biographe Guy Penaud.


Roderen a rendu hommage à l'aviateur américain Kiffin Y. Rockwell

Envoyer

Accueil Alsace

Par Philippe Dezempte Publié le 16 juillet 2016

Ce héros américain s’était engagé pour défendre la France dès le mois d’août 1914. Il appartenait à la célèbre escadrille Lafayette et a été abattu dans le ciel de Roderen (68) le 23 septembre 1916. Sur place, un hommage lui a été rendu vendredi

Kiffin Y. Rockwell (2ème personne en partant de la gauche)

Kiffin Y. Rockwell (2e personne en partant de la gauche)

Kiffin Y. Rockwell était né le 20 septembre 1892 à Newport (USA). Avant d'entrer dans l'armée, il exerçait la profession de publiciste. Il s'engage d'abord dans la Légion étrangère le 27 août 1914 et obtient son brevet de pilote à l'école d'aviation militaire de Buc le 22 octobre 1915, avant de faire partie de l'escadrille Lafayette. L'escadrille (baptisée comme cela en hommage au marquis de la Fayette, un Français ayant combattu aux côtés des insurgés lors de la Guerre d'indépendance des Etats-Unis) avait été créée officiellement le 18 avril 1916, elle était composée de personnels américains. Des pilotes qui avaient su montrer, dès le début de la première guerre mondiale, leur volonté de combattre aux côtés des forces armées françaises alors que l'Amérique n'était pas encore engagée dans le conflit.

 

rockwell

les sept premiers pilotes sont arrivés sur la base de Luxeuil (Haute-Saône) deux jours après la création de l'escadrille, ils étaient encadrés par des officiers français. Fin mai 1916, l'escadrille La Fayette comptabilise une quinzaine de pilotes. Sa zone de vol s'étendait des Vosges à la Picardie. 

La première victoire aérienne de l'escadrille Lafayette a été attribuée à Kiffin Rockwell, qui avait abattu un avion allemand le 18 mai 1916. Il sera lui même abattu quatre mois plus tard le 23 septembre au dessus de Roderen. L'aventure de l'escadrille La Fayette a pris fin le 18 février 1918, elle a été transférée à l'armée américaine et renommée N103, devenant ainsi la première escadrille de chasse de l'US Air Force. Au total, 269 pilotes américains ont combattu par la suite sous cocardes françaises dans une vingtaine d'unités différentes.
Roderen a rendu hommage à l'aviateur américain Kiffin Y. Rockwell

Ce héros américain s’était engagé pour défendre la France dès le mois d’août 1914. Il appartenait à la célèbre escadrille Lafayette et a été abattu dans le ciel de Roderen (68) le 23 septembre 1916. Sur place, un hommage lui a été rendu vendredi  -  Kevin Trublet et Vincent Roy


Pour honnorer la mémoire de cet as de l'aviation, les tirailleurs d'Epinal avait fait le déplacement à Roderen vendredi, tout comme la consule américaine de Strasbourg. Une centaine de personne en tout étaient présentes et ont aussi observé une minute de silence en hommage aux victimes de l'attaque de Nice.

La réserve opérationnelle

Envoyer

Rédaction Ina le 15/07/2016

Le Président de la République a annoncé la possibilité d’utiliser la réserve opérationnelle, en vue d’épauler les militaires et la police, mis à rude contribution après des mois d’état d’urgence. Petite rétrospective historique sur cette force vive du pays, souvent méconnue…

La réserve, avant la professionnalisation de l'armée

En 1973, un reportage illustre les moyens et les missions de la réserve dans le cadre de la défense du territoire.

En 1982, une manoeuvre de réservistes en Ile de France a pour mission de remettre à niveau les compétences et l'opérabilité de ces hommes, en coordination avec les troupes d'active.

En 1995, suite aux inondations en Champagne Ardennes, certains réservistes sont appelés pour venir en aide aux habitants.

Les réservistes d'aujourd'hui, au sein d'une armée professionnelle

En 2003, enquête sur des réservistes de la Légion étrangère, quelques années après la professionnalisation de l'armée. Chefs d'entreprise, salariés, ils sont environ 30 000 à se rendre sous les drapeaux en plus de leur travail. Mais leur nombre est encore insuffisant.

Présentation en 2010 de la réserve de la gendarmerie nationale

En 2013, ce sont des réservistes de l'armée de l'air qui sont mis en avant, à travers l'interview d'un conseiller d'éducation, également capitaine dans l'armée de réserve, et d'un agent au sol d'Air France, pilote de chasse et commandant de son unité dans la réserve.

En 2014, un reportage montre la grande variété des métiers civils représentés au sein de l'armée de réserve.

Qu'est ce que la réserve citoyenne ?

La réserve opérationnelle pourra aussi solliciter les membres de la réserve citoyenne. Cette nouvelle catégorie de civils a été mise en place en 2015, suite aux attentats de Charlie Hebdo, pour tenter de sensibiliser les populations sur les valeurs républicaines et de vivre ensemble dans la société. Le point avec ce reportage :


La Wallisienne Falai Magoni a vu toute l'horreur de la nuit du 14 juillet à Nice

Envoyer

 

Mirna Kilama, Cécile Baquey Publié le 15 juillet 2016
Falai Magoni, Wallisienne a vu le conducteur qui tirait des coups de feu de son camion sur la Promenade des Anglais ce 14 juillet. Elle était venue voir le feu d'artifice avec son mari, sa soeur. Elle n'était qu'à 10 m du camion. Elle a vu toute l'horreur de cette attaque, les cadavres dans la rue.
la Wallisienne Falai Magoni a vu toute l'horreur de la nuit du 14 juillet à Nice © DR
© DR la Wallisienne Falai Magoni a vu toute l'horreur de la nuit du 14 juillet à Nice
Falai Magoni s'était rendue avec sa soeur et son mari sur la Promenade des Anglais pour aller voir le feu d'artifice. Agent d'escale à l'aéroport de Nice côte d'Azur, elle était tout simplement heureuse d'aller voir ce beau spectacle. Mais la soirée s'est transformée en cauchemar.  "On a vu le camion qui fonçait sur nous, on était à 10 mètres du camion. On a même vu le conducteur". La jeune wallisienne installée à Nice se souviendra toute sa vie de cette scène d'horreur.Se cacher avant tout"Mon mari a pris ma main, j'ai pris celle de ma soeur et on est parti se cacher. On ne voulait pas se prendre une balle perdue. On s'est cachés rapidement derrière ce que l'on a trouvé, un arbre, un paneau. Le conducteur tirait en même temps qu'il conduisait. C'était fou. On voyait des étincelles." Le mari de Falai Magoni est légionnaire. Il n'a pas paniqué. Il a rapidement compris la situation et a tout fait pour protéger au plus vite les deux soeurs.

Retour par la plage

"Je n'arrive pas à me souvenir de la tête du conducteur, poursuit Falai Magoni. Il était pourtant à visage découvert. Quand on est rentrés, j'ai vu des corps sur la rue, des cadavres. C'était terrible. On est rentrés par la plage. C'était une scène de guerre. Les corps démembrés sur la route, beaucoup de sang, jamais je n'oublierai ça. J'ai vu des cadavres d'enfantsJe n'ai dormi qu'une heure. C'est horrible".

Témoignage d'un ancien engagé dans la Légion Étrangère (Madrid - juillet 2016)

Envoyer

Défilé du 14 juillet 2016 : L'intégrale

Envoyer

LEGION ETRANGERE : DEFILE DU 14 JUILLET 2016 , A PARIS .

Envoyer

Page 2 sur 9

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui195
mod_vvisit_counterHier7398
mod_vvisit_counterCette semaine39778
mod_vvisit_counterSemaine dernière48896
mod_vvisit_counterCe mois88674
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098519267

Qui est en ligne ?

Nous avons 1697 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13489
Affiche le nombre de clics des articles : 18364968
You are here ACTUALITE XXI° 2016