AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La Newsletter 16/46 de l'AALEME.

Envoyer

La Newsletter 16/46 de l'AALEME.

A REDIFFUSER SANS MODÉRATION

Le «4», c'est 96 ans d'existence, et 40 années en Lauragais

Actualités

Publié le 22/11/2016

Prise d'armes, place de la République./ Photo DDM, Gladys

Prise d' armes , place de la République ./ Photo DDM, Gladys

La prise d'armes de cet anniversaire du 4e régiment étranger avait un éclat particulier , ce samedi. Les «fortes têtes » fêtaient, en effet, leur quarantième année de présence à Castelnaudary . L'occasion de cérémonies et festivités au cœur même de la ville qui les a accueillis en novembre 1976. C'est le général Maurin, commandant la Légion étrangère, qui présidait la cérémonie. L'occasion d'un rappel historique de l'épopée du «4», né au Maroc il y a quatre-vingt- seize ans. «Votre régiment a aujourd'hui l'âge du sage, une sagesse acquise dans l' épreuve des combats au Maroc, au Levant, en Indochine et en Algérie ». Et de souligner comme «cette sagesse avait mûri, grâce à un sens exceptionnel du bien commun qui s'est concrétisé à maintes reprises par la priorité donnée au service des impératifs de restructurations de la Légion étrangère. Dissous à trois reprises, restructuré maintes fois, le «4», honnête et fidèle , a toujours rempli avec abnégation et brio les missions confiées. Aujourd'hui, le «4» «fait face remarquablement à la montée en puissance de la Légion étrangère, qui est effective depuis dix-huit mois et s'achèvera en 2018. Le recrutement a augmenté de 80 %, la formation des gradés et des cadres a pratiquement doublé , et celle des spécialistes a augmenté de plus d'un tiers. Je salue vos efforts et votre abnégation», a souligné le général qui rappelait qu'en 1976, arrivaient de Corte ( Corse ) en Lauragais les 1re et 2e compagnies du groupement d'instruction de la Légion, tout en soulignant combien l' histoire du «4» est intimement liée à celle de la ville, et rendait hommage à la décision du député-maire Jean-Pierre Cassabel, en 1976, d'accueillir avec cœur, détermination et confiance les «fortes têtes». Et le général de conclure : «Le 4e régiment étranger peut être fier du travail accompli».

Dossier réalisé par Gladys Kichkoff

Patrick Maugard, 1re classe d'honneur

Actualités

Publié le 22/11/2016

Le première classe d'honneur Maugard, entouré des anciens chefs de corps du «4». / Photo DDM, Gladys

Le première classe d'honneur Maugard, entouré des anciens chefs de corps du «4». / Photo DDM, Gladys

«L'honorariat est une marque de gratitude envers une personne qui a rendu des services à l'institution qui l'honore», a souligné le général Maurin, commandant la Légion étrangère. Pour la Légion, «c'est le général Rollet qui lança cette tradition, en restant très mesuré dans cette mesure de gratitude», a-t-il poursuivi. «Véritable fondateur de la Légion moderne, visionnaire, il nous a montré la route à suivre en nommant à l'honorariat, avec parcimonie, des personnalités très diverses.

L'honorariat, pour la Légion étrangère, c'est d'abord la manière simple de rendre hommage, de manière gratuite et désintéressée, aux amis de la Légion qui entrent dans la famille parce qu'ils se sont distingués par leur abnégation, leur dévouement ou leur attachement à tous ces étrangers devenus fils de France, non par le sang reçu mais par le sang versé». À peine un peu plus de 1 200 personnes ont ainsi reçu cette distinction. Si Patrick Maugard a été choisi, «c'est d'abord parce qu'il est le maire de la ville, que sur quarante ans, cela fait déjà plus de la moitié que vous êtes à la tête de la ville, et j'ai pu mesurer votre fidélité envers le 4e étranger et la Légion étrangère, une fidélité marquée par votre présence systématique à toutes nos activités, et votre attachement à la solidarité légionnaire, votre soutien à la Solidaire et pas seulement puisque tous les ans, vous amenez le cassoulet aux anciens de Puyloubier où il est, je puis vous l'assurer, très attendu». Une distinction qui va droit au cœur du récipiendaire. «Il n'aura échappé à personne que j'ai un profond attachement à cette famille, dans laquelle je me reconnais autour de ses valeurs. Des valeurs liées à la défense de notre République, à son socle de solidarité qui guide son action au quotidien et dessine un destin collectif et intégrateur d'une efficacité exceptionnelle, au point de conduire des jeunes gens, qui n'ont découvert notre pays que quelques semaines auparavant, à sacrifier leur vie à la défense de nos valeurs», a souligné Patrick Maugard.

La Dépêche du Midi

Le 4e régiment Légion étrangère célèbre le 40e anniversaire de son installation à Castelnaudary

Un concert haut de gamme

Actualités

Publié le 22/11/2016

À la Halle aux grains. / Photo DDM, Gladys

À la Halle aux grains. / Photo DDM, Gladys

C'est une des formations les plus prestigieuses de l' armée française . L'histoire de la musique de la Légion étrangère commence avec celle de la Légion , créée par le roi Louis-Philippe, en 1831. Les musiciens légionnaires se produisent aux quatre coins du monde. Chacun de leurs concerts est un événement . Placés sous la baguette du chef de musique, le lieutenant-colonel Émile Lardeux, les cinquante musiciens ont donné un concert exceptionnel aux invités du 4e régiment étranger , vendredi soir, à la Halle aux grains.

Ce qui est en ligne depuis la dernière Newsletter...

Sur la route… de la Légion étrangère, sur le Larzac

19.11.2016

La Légion sur le Larzac… L’annonce a fait un drôle d’effet. Comme le ferait celle d’une garnison de parachutistes à La Sorbonne, ou d’un réacteur pressurisé nouvelle génération à Plogoff! Mais finalement, la nouvelle n'a pas défrisé les moutons.

1ère sortie officielle des légionnaires arrivés au Larzac

1ère sortie officielle des légionnaires arrivés au Larzac Crédits : francetvinfo.fr - Radio France

La Légion sur le Larzac…

L’annonce a fait un drôle d’effet, comme le ferait celle d’une garnison de parachutistes à la Sorbonne, ou d’un réacteur pressurisé nouvelle génération… à Plogoff!

Les habitants du Larzac ont dû se pincer quand ils ont appris la nouvelle en juillet 2015, jusqu’à ce que soit officialisée, en octobre dernier, la présence sur les Grands Causses de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère, stationnée jusque-là dans les Emirats arabes unis, et qui a semble-t-il trouvé à son goût les hauts plateaux du sud du Massif central.

Sauf que l’effet fût finalement celui d’un pétard mouillé! Un pschiiit magistral... Car à part une poignée d’opposants, rappelant à qui veut les entendre les combats qui ont opposé les agriculteurs à l’armée, de 71 à 81 contre l’extension du camp militaire, l'annonce de l'arrivée de la Légion n'a pas défrisé les moutons.

En reportage : Sur le site militaire de La Cavalerie, avec le colonel Guillaume Percie du Sert ; avec Gilles Gesson, fondateur du mouvement « Gardem lo Larzac », collectif qui refuse la présence de l’armée ; et avec Solveig Letort, sympathisante EELV, adjointe au maire de La Couvertoirade chargée du tourisme.

En plateau : Pierre-Marie Terral, historien spécialiste des mouvements sociaux et du Larzac, auteur de Le Larzac, de la lutte paysanne à l'altermondialisme (Privat, 2011)

Emission enregistrée le vendredi 18 novembre dans les studios de France bleu Pays d’Auvergne à Clermont-Ferrand.

Intervenants Pierre-Marie Terral : Historien

Témoignage d'un ancien engagé dans la Légion Étrangère (Madrid - juillet 2016)

La Légion en tête de gondole dans les librairies avec trois livres qui lui sont consacrés

Lignes de Défense

18.11.2016

 

Trois ouvrages consacrés à la Légion étrangère ont récemment été publiés et ils méritent tous les trois une mention dans Lignes de défense.

b00f96_95c1158db36e43b0a45c757da7b4eb71_jpg_srz_270_424_85_22_0_50_1_20_0.jpg

Légionnaires, de Victor Ferreira et Bertrand Constant, aux éditions Mareuil, 158 pages, 20 €. Cet ouvrage de témoignages est le fruit de la collaboration d'un ancien officier de la Légion, Bertrand Constant, et d'un autre ancien légionnaire, l'adjudant-chef Ferreira. 64 légionnaires ont été photographiés et chacun d'eux a livré son récit, sous forme d'un court monologue.

comor.jpg

2e Etranger. 175 ans d'histoires d'hommes et de combat, d'André-Paul Comor, aux éditions Pierre de Taillac, 248 pages, 35 €. André-Paul Comor, qui enseigne à l'IEP d'Aix, est un spécialiste de la Légion à laquelle il a consacré, outre sa thèse (sur la 13e DBLE), quatre ouvrages dont un Histoire et Dictionnaire de la LE. Il publie chez Pierre de Taillac un ouvrage très bien illustré et documenté sur le 2e REI.

gmeline.jpg

Nouvelle histoire de la Légion étrangère, de Patrick de Gmeline, chez Perrin, 652 pages, 26 €. L'auteur a déjà publié une quarantaine de livres d'histoire militaire; ce n'est donc pas un novice. Mais il n'avait jusqu'alors rien écrit sur la Légion. L'auteur a d'ailleurs hésité. Pourquoi un nouveau livre? Patrick de Gmeline explique sa démarche dans l'introduction qu'il ne faut pas négliger car elle précise sa démarche et son ambition. Pour le reste, ce livre de référence prolonge, jusqu'en 2016, l'histoire de la glorieuse unité.

1841- 2016, 175 Ans d'histoire du 2e Régiment étranger d`infanterie


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui7096
mod_vvisit_counterHier6861
mod_vvisit_counterCette semaine13957
mod_vvisit_counterSemaine dernière52333
mod_vvisit_counterCe mois175613
mod_vvisit_counterMois dernier227297
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/097467615

Qui est en ligne ?

Nous avons 1289 invités en ligne

aaleme.fr

aaleme.fr les News en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13362
Affiche le nombre de clics des articles : 16748972
You are here AALEME LES NEWSLETTERS DE L'AALEME 2016 La Newsletter 16/46 de l'AALEME.